Chat et poisson : Tout ce qu’il faut savoir

SantéChat et poisson : Tout ce qu’il faut savoir

Qu’il s’agisse de faire cohabiter un chat et poisson ou de lui donner du poisson à manger, voici tout ce que vous devez savoir pour y parvenir au mieux.


Chat et poisson : En tant que cohabitation


A l’état sauvage, les chats sont les prédateurs des petits poissons, ils s’en prendront rarement à un brochet mais pourront attraper des truites voire même des carpes par exemple. Alors pour assurer une cohabitation paisible, voici tout ce que vous pouvez mettre en place.

Il s’agit ici d’assurer à la fois la sécurité du poisson mais aussi celle du chat.


L’habituer au plus jeune âge et l’éduquer


C’est l’idéal, car un tout jeune chat pourra rapidement se familiariser avec le poisson et vous pourrez lui apprendre beaucoup plus rapidement à ne pas s’y approcher. Evidemment, au tout début, il vous faudra absolument lui apprendre en le détournant de l’aquarium qu’il ne faut pas y toucher, car il conserve des instincts de prédation naturels.

Mais plus, vous habituerez votre chat tôt, mieux son cerveau sera capable de comprendre et d’intégrer que le poisson ne doit pas être mangé, ce qui marche avec tout les animaux, comme les lapins par exemple. A l’âge adulte, le processus sera plus long et vous devrez être plus ferme avec votre chat, en lui disant NON, lorsque il s’approche de l’aquarium.

Vous pouvez aussi l’enfermer 15 minutes dans une pièce lorsqu’il s’en approche pour créer une association négative dans son esprit. Plus radical encore, diffuser une odeur d’agrumes à proximité de l’aquarium le dégoutera et le fera partir. Des plantes d’eucalyptus ou de citronelle proches de l’aquarium dégouteront votre chat.


Protéger le poisson


Vous devez faire en sorte que le ou les poissons ne soient pas attaqués par le chat, alors faites en sorte de bien avoir un aquarium et pas un bocal, sinon c’est porte ouverte pour votre chat. Faites aussi en sorte que l’aquarium soit difficilement accessible pour le chat et dans un endroit stable.

Au tout début, faites en sorte que votre chat n’ai pas accès à la pièce dans laquelle est l’aquarium lorsque vous n’êtes pas la.

Pour ce qui est de l’aquarium en lui-même, prenez un modèle stable et que le chat ne renversera pas pour vous assurer qu’il n’y a pas de casse, et j’en viens ici à mon deuxième point, protéger le chat.


Protéger le chat

Le chat encore un risque en s’en prenant au poisson, certes si vous avez des piranhas, votre chat peut se faire attaquer par le poisson mais généralement, les poissons sont inoffensifs. Le danger vient de deux choses différentes :

La première est que le poisson peut-être toxique pour votre chat, car vous avez peu probablement de poissons comestibles dans vos aquarium, comme des truites ou des sardines.

Le seconde chose est que l’aquarium est normalement raccordé électriquement, alors si votre chat se fait électrocuter et que l’aquarium se brise, le combo eau et électricité peut lui être fatal.

Ensuite, les bris de glace de l’aquarium peuvent le blesser, parfois profondémment.

Alors, faites la aussi en sorte que l’aquarium soit difficilement accessible et surtout qu’il ne tombe pas facilement et soit totalement fermé. Ce qui vaut pour la sécurité du poisson vaut aussi pour celle du chat.


Chat et poisson : En tant que nourriture

Si vous souhaitez donner à manger à votre chat et que vous pensez au poisson, vous pouvez vous demander quels sont les avantages et les potentiels risques de donner à votre chat du poisson. En effet, il y a plusieurs choses à savoir pour qu’il puisse se nourrir au mieux avec du poisson et sans aucun risque pour sa santé.


Les avantages


Donner du poisson à son chat offre de nombreux bienfaits, semblables au notre lorsque nous en mangeons, voici tous les avantages à donner du poisson à votre chat :


Le goût


Le goût est excellent et les chats en raffolent, alors servez-vous du poisson pour le récompenser lorsqu’il a bien agit pour créer des associations positives. Le poisson est un support idéal pour les récompenses car votre chat ne pourra y résister.

De plus, si votre chat ne mange pas ou est malade, le poisson vous permettra de le faire manger car il l’adore, faites le chauffer à la vapeur et broyez-le pour qu’il le mange facilement s’il a mal aux dents par exemple.


Les protéines


Les chats ont besoin d’une alimentation riches en protéines animales, vous pouvez remarquer que votre chat adore les oiseaux et les rongeurs s’il a accès à l’extérieur, c’est pour cette raison. Hors, les poissons sont riches en protéines de très haute qualité.

Le côté nutritif des poissons s’appliquent donc aux chats, tout comme le poulet ou encore la viande rouge.


La taurine


La taurine est vitale pour le bon fonctionnement des organes du chat, et les poissons en contiennent naturellement, alors si vous avez un vieux chat, n’hésitez pas à lui en donner, cela lui fera le plus grand bien.


Les omega 3 et 6


Ces acides gras essentiels sont parfaits pour les chats, pour une bonne santé cardiovasculaire, et la aussi, les oméga-3 seront essentiels pour les chats.







Les inconvénients


Si les avantages du poisson pour les chats sont nombreux, il existe aussi de sérieux inconvénients, alors faites bien sorte de les éviter lorsque vous donnez du poisson à votre chat.


Beaucoup de sel


Lorsque vous donnez du poisson à votre chat, faites en sorte qu’il soit pauvre en sodium en vérifiant bien le taux sur l’emballage, car certains sont très riches en sel et doivent être évités. Vous pouvez faire les comparaisons en magasin pour tout vérifier.


Attention au mercure


Le mercure est mauvais pour la santé pour nous comme pour les chats, mais je vous rassurer, il est facile de savoir quels poissons éviter. En effet, le mercure est présent en grande quantité chez les prédateurs marins comme le thon, mais les petits poissons comme les crevettes, les sardines ou encore les harengs sont très bons au niveau de leur taux de mercure.



Trop grande quantité = insuffisance rénale

Une insuffisance rénale peut être causée par trop de poisson, alors ne dépassez pas 20 grammes lorsque votre chat en prend. Lorsqu’il s’agit des quantités, le poisson blanc (cabillaud, merland, sole…) peut être donné tout les jours.

Quant au poisson gras , une prise alimentaire seulement deux fois par semaine est conseillée.


Mauvais degrés de cuisson


Les poissons trop cuits peuvent être toxiques pour les chats et une cuisson vapeur est conseillée pour éviter tout risque. Attention au poisson complètement cru qui peut aussi provoquer des maladies. Le poisson fumé ou mariné doit aussi être évité.




Chat et poisson : Le mot de la fin


Votre chat et votre poisson peuvent cohabiter, il suffit de mettre en place des bases saines. Et si vous donnez à manger à votre chat, vous savez maintenant comment le faire de manière saine.



Plus d'articles