Chat polydactyle : Tout ce qu’il faut savoir

Types de chatsChat polydactyle : Tout ce qu’il faut savoir

Contrairement à nous, le chat marche sur ses doigts, le reste de son pied est souvent confondu avec la partie basse de sa jambe et il à cela en comment avec beaucoup de félins, contrairement à l’ensemble des mammifères qui utilisent l’ensemble de leurs pieds, et fait encore plus surprenant, certains chats ont plus de 5 orteils, il s’agit des chats polydactyles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la polydactylie féline.




Chat polydactyle : Les pattes du chat


Les chats polydactyles possèdent plus d’orteils (ou de doigts), que les autres chats, qui en possèdent normalement 5 à l’avant et 4 à l’arrière.  Les pattes lui sont indispensables pour chasser et pour fuir, mais aussi pour se déplacer rapidement, faisant de la polydactylie un avantage certain.

Les pattes sont dans tout les cas similaires sur tous les autres niveaux, à commencer par les griffes, nécessaires pour s’équilibrer et pour chasser, ainsi que pour faire ses besoins, car il recouvre toujours ses besoins, raison d’hygiène et de sécurité vis-à-vis des prédateurs.

Quant aux coussinets, ils sont chargés d’amortir la chute, étant riches en gras et permettant une meilleure adhérence, ils sont assez fragiles et sensibles, mais terriblement utiles pour les chats, et même pour réguler leur température, raison d’ailleurs pour lesquelles ils se mettent en boules lorsqu’il fait froid pour conserver leur chaleur corporelle. Ils permettent aussi de déposer les phéromones du chat pour marquer son territoire, ce qu’il fait souvent avec vous ou le canapé.




Pourquoi la polydactylie peut avoir lieu ?


Avoir plus de doigts que la norme est assez rare chez les chats, mais beaucoup plus fréquent que chez nous par exemple, d’ailleurs, le record de doigt d’un chat est de 28, soit 7 par pattes en moyenne. Généralement cette particularité physique se situe sur les pattes avant, leur permettant de saisir leur proie avec une précision millimétrable.

Cependant, ce n’est pas quelque chose qui est modifiable, c’est un fait purement génétique, si ses parents sont polydactyles, alors il aura plus de chances de profiter de cet atout physique, toutes les races de chats sont concernées, du Maine Coon polydactyle au chat des neiges des montagnes rocheuses du proche-orient. Mais il y a certaines particularités par races.

Dans la grande majorité des cas, cette particularité est la conséquence d’une mutation génétique héréditaire qui se forme dans l’embryon et qui est un gène autosomique dominant à expression variable.

Le chat polydactyle peut aussi avoir cela à cause d’un désordre génétique rare et grave comme l’hypoplasie radiale féline, dont elle est l’un des symptômes, elle peut entraîner d’autres problèmes comme des malformation des os ou encore des problèmes de déplacement.




Les races et la polydactylie


Le Maine Coons et les Pixies-Bob sont les plus concernés par ces doigts du chat en plus. Le Maine Coon tout d’abord, est un chat XXL qui est apprécié pour ses nombreuses qualités physiques et mentales en foyer. Les mâles seront très sociaux, et ressembleront fortement à des chiens, quant aux femelles, elles sont plus froides et réservées.

Souvent, les particularités physiques des chats sont liées à leur environnement de base, ce chat venant des forêts froides d’Amérique du Nord, il est normal qu’il ait un pelage long par exemple, et si ce fait est très présent chez cette race, le fait qu’il puisse avoir besoin de plus d’accroche pendant les périodes des neiges peut aussi avoir un impact.

Le Maine Coon est un chat qui a la base avait environ 40% de polydactiles, qui lui permettait une meilleure accroche et isolation du froid. Aujourd’hui environ 2% des Maine Coons sont polydactyles, ce qui reste plutôt rare.

Quant au Pixie-Bob, il provient aussi d’Amérique du Nord et qui est lui le fruit d’un croisement opéré par l’humain, il est très actif et énergétique et est moins présent en foyer car plus rare et moins distinguable que le Maine Coon.

La majorité des chats polydactyles proviennent de races venant de zones froides et sujettes au verglas et à la neige, et le lien avec cette particularité physique est possiblement lié au fait que les chats polydactyles seront plus équipés pour se déplacer dans ce type d’environnement.

En ce qui concerne leur localisation, les chats avec plus de 5 doigts sont souvent issus d’Amérique du Nord et de Grande-Bretagne et la aussi il y a un lien a faire avec leur faible présence en Europe Occidentale.

En effet, en Europe Occidentale, les chats étaient très mal vus par l’Église et les chats noirs furent même exterminés et les chats différents des autres étaient également persécutés, il est donc normal que ceux qui proviennent de ce continent soit très rares malgré des conditions climatiques qui pourraient le justifier, comme le Norvégien par exemple.

Les chats provenant du monde Arabe et Latino sont très rarement polydactyles, car même si ces peuples les adoraient, les chats n’étant pas dans le même environnement que ceux du Nord, ils n’ont pas les mêmes traits physiques, pour s’adapter à leur environnement.




Polydactylie et santé


La santé n’et pas affectée, il ne s’agit pas d’une malformation ou d’une maladie, qu’il s’agisse d’une polydactylie préaxiale ou postaxiale, il s’agit surtout d’un atout. Cependant, les risques de griffes incarnées sont plus probables et parfois, les fractures sont plus fréquentes que pour les autres chats.

La polydactylie préaxiale concerne les doigts supplémentaires qui se trouvent à côté du pouce, il s’agit du cas le plus courant. Pour ce qui est de la postaxiale, les doigts supplémentaires se trouvent à côté du petit doigt, c’est une forme plutôt rare.

Les problèmes de santé seront surtout présents si les griffes ne sont pas entretenues, et pour les Maine Coons, sujets aux problèmes de colonne vertébrales, le système osseux des pattes sera encore plus fragiles.




Les chats polydactyles dans l’histoire


Les chats polydactyles furent répertoriés par Charles Darwin, qui les inclut dans l’un de ses ouvrages en 1868. Avant cela, il n’y avait pas de connaissances précises sur ces chats même si au Moyen-Age, il était lié au malheur.

Après le moyen-âge, ils furent très appréciés des marins, qui les considéraient comme des porte-bonheurs, car avec leurs capacités à garder leur équilibre, ils furent redoutables pour tuer les rats à bord.

D’ailleurs, c’est un capitaine de bateau, Stanley Dexter, qui offrit à Ernest Hemingway son premier chat polydactyle et qui en fit ensuite à un élevage à plus grande échelle, contribuant à sa popularité. Aujourd’hui, les différentes portées de ces chats les ont rendus plus nombreux.

Aujourd’hui, ils évoquent beaucoup la curiosité mais ne sont pas particulièrement demandés, il existe tout de même des chatteries spécialisées, et plus dans les pays côtiers car leur réputation de porte-bonheur à traversé les âges et une symbolique leur est toujours associé.



Comment s’occuper d’un chat polydactyle ?


Si vous avez un chat polydactyle, voici comment cous en occuper au mieux en prenant en compte tous les aspects de sa vie :




Le jeu


Le jeu tout d’abord, sera un peu différent, car il pourra être assez agressif dans le jeu, notamment si c’est un Maine Coon Mâle qui est à la fois puissant et très joueur, alors si le votre vous griffe pendant que vous jouez avec, ignorez-le pour qu’il comprenne son erreur.

Si vraiment il est trop impulsif, il faudra créer une association négative plus puissante dans son esprit, avec par exemple l’enfermement temporaire dans une pièce ou encore l’utilisation d’un répulsif qui le dégoutera.

Le jeu peut aussi se faire via des jeux interactifs qui lui permettent de jouer en autonomie, comme le poisson électronique ou encore la souris qui court, qui permettront de canaliser son énergie, surtout s’il vit en appartement.

Si votre chat va dehors, il pourra se dépenser pendant des heures et profitera de ses nombreuses griffes pour grimper aux arbres, faites attention à ce qu’il ne prenne pas trop de risque, et installez un dispositif sur vos arbres les plus hautes si nécessaire.




La santé


La santé du chat polydactyle reposera sur les mêmes fondements que les chats normaux, avec par exemple la castration, qui permet qu’il ne prenne pas trop de risque à l’extérieur et d’augmenter son espérance de vie.

Pour ce qui est de la vaccination, elle est aussi nécessaire, surtout s’il va dehors, évitant des maladies comme le Coryza par exemple et maintenir le carnet de vaccination à jour évite des décès largement évitables.

Enfin, en ce qui concerne le vermifuge, il est aussi indispensable pour lui éviter des infestations parasitaires qui peuvent le démanger, et avec ses 6 ou 7 doigts, ce sera un carnage pour sa peau et ses poils et il est vital qu’il puisse en être épargné, idem pour les vers intestinaux transmissibles via la viande crue.


L’extérieur


Pour ce qui est de la gestion de l’extérieur, il sera indispensable de le protéger si l’environnement est trop dangereux, a minima avec un collier GPS qui vous permettra de le localiser en temps réel pour vous assurer qu’il ne soit pas perdu.

Faites aussi en sorte qu’il reste dans la cour si vous vivez proche d’une autoroute par exemple, il est indispensable que le chat ne fugue pas avec l’installation d’une clôture anti-fugue, prenez la bien haute car les polydactyles pourront profiter de leurs doigts supplémentaires pour la traverser.

Les chats polydactyles seront de redoutables chasseurs, et s’il s’agit d’un Maine Coon par exemple, il aura tendance à rapporter de très grosses proies disposant d’un double avantage, comme des lapins par exemple ou des perdrix.




Le coin personnel


Pour le coin personnel, faites attention à ce qu’il ne prenne pas l’habitude gratter pour marquer son territoire, ce qui ne sera pas le cas si son coin personnel est personnel et situé dans un endroit calme et sans agitation.

Pour ce qui est des éléments, il n’y a pas de différence avec les autres chats, car ils ont les mêmes besoins, à savoir un bol, une gamelle et une litière régulièrement changée, ainsi qu’un arbre à chat sur lequel il aimera se percher.




L’alimentation


L’alimentation sera aussi similaire aux chats non-polydactyles, avec par exemple des croquettes, la base, et qui doivent être de bonne qualité, ainsi que de la nourriture humide, comme de la pâtée pour chat, très bonne pour sa santé.

Eventuellement, donnez-lui des compléments alimentaires pour chat, notamment pour ses articulations, car celles-ci auront tendance aux fractures, d’autant plus si c’est un Maine Coon, surtout les mâles.

Pour l’alimentation, faites toujours attention à lui donner de la bonne qualité, si elle est humaine, vérifiez toujours car certains aliments lui sont toxiques, comme le chocolat ou le chat et il est indispensable que le chat puisse avoir des aliments qui sont bons pour lui, comme du poisson ou du poulet, tant que le tout est cuit et de qualité.



L’entretien


L’entretien dépendra surtout de son pelage, avec des Maine Coons qui devront par exemple avoir un brossage régulier, coup de chance, ils aiment l’eau. Les chats au pelage court aura besoin de moins d’entretien.

Pour ce qui est de la polydactylie, elle doit nécessiter un entretien au niveau de ses griffes, comme par exemple la mise en place d’un griffoir pour qu’il ne se fasse pas ses nombreuses griffes sur le canapé.





L’éducation


L’éducation du chat polydactyle est la même que pour les autres chats, et il est indispensable que les chats puissent avoir de bonnes habitudes au plus jeune âge, plus c’est tôt et mieux c’est pour lui apprendre facilement.

Pour ce qui est de l’incitation à agir, faites en sorte de le récompenser lorsqu’il agit bien et d’utiliser l’ignorance, l’isolement ou un répulsif lorsqu’il prend des mauvaises habitudes de vie, il est toujours vital de ne pas le punir physiquement ou verbalement.



Chat polydactyle : Le mot de la fin


Les chats polydactyles sont relativement rares et si vous en voulez un, il vous faudra vous rendre en chatterie spécialisée et précisez la race souhaitée pour que vous puissiez en adopter un. Le prix sera plus cher qu’un chat normal mais dépendra aussi de la race.



Plus d'articles