Chat qui respire fort : Comprendre et agir

SantéChat qui respire fort : Comprendre et agir

Vous avez un chat qui respire fort ? Vous devez rapidement comprendre le problème et surtout le résoudre car il se peut que le problème soit anodin mais aussi grave. Tout problème lié à la respiration doit faire l’objet d’une attention particulière. Mais ne vous inquiétez pas, je vous dis tout ce que vous devez savoir dans cet article.


Chat qui respire fort : Les causes et leurs solutions


Pour bien comprendre la respiration du chat, il faut bien distinguer les voies respiratoires supérieures des voies respiratoires inférieures. Alors que celles supérieures comprennent le nez, la gorge et le larynx, les inférieures comprennent la trachée et les poumons.

Selon d’où provient le problème de respiration, le problème sera bien différent et il est nécessaire de bien faire la différence. En ce qui concerne un problème de respiration au niveau des voies supérieures, il sera probablement enrhumé et toussera tandis qu’un problème au niveau des voies supérieures induiront des toussements.




Les infections


Les infections comme la grippe féline sont déclenchées par des virus ou des bactéries. Votre chat aura généralement le nez qui coule et la seule chose que vous pouvez faire est de lui nettoyer le ne avec de l’eau saline.

Par mesure de sécurité, rendez-vous chez le vétérinaire qui déterminera la source du problème et pourra vous fournir un traitement adapté. Il peut s’agir de quelque chose de très banal, mais si le problème persiste dans le temps ou s’aggrave, alors le problème peut lui être dangereux.




L’asthme


L’asthme le conduira à tousser, et si votre chat tousse régulièrement en plus d’avoir une respiration forte, seul le vétérinaire pour lui donner un traitement lui permettant de mieux respirer. En attendant, assurez-vous qu’il ne puisse pas courir intensément afin de ne pas le mettre en danger.




Les parasites


Les parasites comme les vers, les puces et les tiques affectent l’organisme du chat en s’y reproduisant. L’un des problèmes courants est la difficulté du chat à respirer et vous devrez le faire traiter par le vétérinaire pour les éliminer.

Les vers peuvent être détectés dans les selles du chat ou sur son pelage et ne peuvent être éliminés par son organisme ou ils finiront par être trop nombreux et par le tuer. Alors si votre chat à des vers, faites le bien vermifuger, surtout s’il a accès à l’extérieur.




Les allergies


Comme nous, les chats peuvent être allergique a de la nourriture, au pollen ou encore aux acariens, et à notre image, ils devront prendre des antihistaminiques prescrits par le vétérinaire.  Les allergies conduisent parfois à des problèmes respiratoires chez le chat comme chez nous.

En attendant la visite chez le vétérinaire, vérifiez-bien tout ce qui est susceptible de le rendre allergique, comme peut-être un nouvel aliment et essayez de le tenir à distance en attendant la visite chez le vétérinaire.




Un corps étranger


Les chats, surtout lorsqu’ils sont jeunes, peuvent ingérer des choses qui leur sont nefastes, pas forcement volontairement, et lorsque l’objet étranger se coince dans la cavité nasale, il peut le forcer à respirer plus fort pour ingérer suffisamment d’air.

Mais attention, car si vous enlevez l’objet vous-même, vous pourriez aggraver le problème, alors laissez bien le vétérinaire faire le travail lui-même pour éviter tout risque.




Des polypes


Très fréquentes chez les jeunes chats, ces excroissances peuvent se développer au niveau de la sphère ORL du chat et lui poser des problèmes de respiration. La aussi, le cas médical est indispensable.






Pourquoi aller forcément chez le vétérinaire ?


Nous n’allons pas chez le docteur à chaque fois que nous avons du mal a respirer n’est-ce pas ? Mais contrairement à nous, les chats ne peuvent pas respirer par la bouche, et des difficultés à respirer peut leur être fatale. C’est pourquoi je ne peux que vous conseiller de vous rendre chez un vétérinaire pour mettre tout risque de côté.

Il est en plus impossible dans la grande majorité des cas de traiter le problème avec des remèdes maisons qui ne feront qu’aider votre chat en attendant la visite chez le vétérinaire, mais seul ce professionnel pourra lui écrire un traitement de fond.


Que faire en attendant la visite médicale ?


Essayez de rendre la respiration de votre chat la plus simple possible en mettant en place les habitudes suivantes :




Assurez-lui un air frais et sain


Votre chat ne doit pas avoir de mauvaises odeurs près de lui comme par exemple la cigarette ou les produits ménagers car leur odorat est très sensible. Faites aussi en sorte qu’il ait un air frais, s’il fait actuellement très chaud, mettez la climatisation ou laissez à sa disposition un pièce plus frâiche comme la salle de bain.


Éliminez les possibles allergènes


Vous pouvez utiliser un purificateur d’air pour éliminer les allergènes présents dans l’air. Si votre literie n’est pas hypoallergénique, alors il est vital qu’il n’y ait pas accès, tout comme à l’extérieur en attendant la visite médicale.




Nettoyez-lui le nez avec des sérum physiologique


Le sérum physiologique pour chat permettra de nettoyer le nez de votre chat et de le moucher plus facilement. Un nez décongestionné lui permettra de mieux respirer.




Évitez-lui de faire des efforts


Un chat peut aggraver plus encore ses problèmes de respiration en faisant du sport. Alors apaisez-le avec des phéromones apaisantes pour qu’il se calme et empêchez le d’aller vers l’extérieur.




Les cas particuliers


Il existe de nombreux cas particuliers concernant les chats qui respirent forts car ce problème est souvent associé à d’autres symptômes. En voici les plus courants.




Chat qui respire fort et ronfle


Ses voies respiratoires sont probablement trop étroites, il s’agit probablement d’un problème lié à l’asthme, même si seul un vétérinaire pourra déterminer le problème avec précision.




Chat qui respire fort après effort, la bouche ouverte ou en tirant la langue


Il peut s’agir de nombreux problème, car cela est révélateur d’une mauvaise respiration mais ne donne pas d’indicateurs supplémentaires. Alors, évitez qu’il ne court dans tout les sens en ne le laissant pas sortir.




Mon chat respire fort: Le mot de la fin


Tout problème de respiration félin doit conduire à une visite chez le vétérinaire pour éviter tout risque, alors faites le nécessaire pour qu’il puisse être guéri rapidement, sous peine d’aggravation du problème.

Plus d'articles