Comment nourrir son chat sans croquettes ?

NutritionComment nourrir son chat sans croquettes ?

L’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour la santé de votre chat est d’arrêter de lui donner de la nourriture sèche. La nourriture sèche est l’équivalent de la malbouffe pour les chats. Bon nombre des maladies dégénératives que nous observons chez les chats, notamment le diabète, les maladies des voies urinaires, les maladies rénales et les maladies inflammatoires de l’intestin, sont directement liées à ces aliments et donc aux croquettes.




Comment nourrir son chat sans croquettes ? Les chats ont besoin de viande et de nourriture humide


Les chats sont des carnivores par nature, c’est pour cette raison que vous pouvez le voir s’exciter à la vue d’un oiseau ou d’une souris. Cela signifie qu’ils ont besoin de viande pour survivre. Ils ne peuvent pas obtenir un apport nutritionnel suffisant à partir des protéines végétales telles que les céréales et les légumes, car, contrairement aux humains et aux chiens, ils manquent de l’enzyme spécifique qui traite métaboliquement les protéines végétales. Ils ont besoin de peu ou pas de glucides dans leur alimentation.

Les chats ont également besoin d’humidité dans leur alimentation. Ils n’ont pas une forte soif par rapport aux autres animaux, ce qui peut entraîner une déshydratation chronique de faible niveau lorsque le régime principal du chat est sec. Même si votre chat boit de l’eau, ce ne sera pas suffisant s’il ne mange que de la nourriture sèche.

L’alimentation naturelle d’un chat contient environ 75 % d’eau. La nourriture sèche n’en contient que 7 à 10 %. Les aliments en conserve en contiennent environ 75 %. Même si un chat qui mange uniquement de la nourriture sèche boira plus d’eau qu’un chat qui mange de la nourriture en conserve, lorsque vous additionnez l’eau qu’il boit et l’eau qui se trouve dans son alimentation, la consommation d’eau est toujours insuffisante pour le chat qui mange uniquement la nourriture sèche, donc des croquettes.

Compte tenu de la fréquence des problèmes urinaires et rénaux chez les chats, cela en soi devrait constituer un argument convaincant contre les aliments secs.




La fréquence des repas


De nombreux propriétaires d’animaux donnent de la nourriture sèche car elle peut être laissée dehors pendant la journée sans se gâter tandis que le chat est laissé seul à la maison. Cette méthode d’alimentation libre est l’un des principaux contributeurs à l’obésité chez les chats.

Les chats, par nature, sont des chasseurs, et cela n’a pas de sens qu’ils aient besoin d’avoir accès à de la nourriture 24 heures sur 24.

L’alimentation des repas deux fois par jour imite beaucoup plus leur comportement de chasseur naturel, et en nourrissant votre chat avec des portions contrôlées deux fois par jour plutôt que de laisser de la nourriture toute la journée, l’apport calorique et le poids peuvent être beaucoup mieux contrôlés.




La nourriture sèche ne nettoie pas les dents


Le mythe selon lequel la nourriture sèche aide à nettoyer les dents des chats est l’une des croyances les plus persistantes en matière de nourriture pour animaux de compagnie, et ce n’est tout simplement pas vrai. La plupart des chats ne mâchent pas leurs croquettes assez longtemps, voire pas du tout, pour que l’action de raclage qui est la théorie derrière ce mythe se déclenche. Le peu qu’ils mâchent se brise en petits morceaux.

Certains fabricants d’aliments pour animaux proposent un « régime dentaire » composé de croquettes de taille plus grande que la normale pour encourager la mastication plus longtemps, mais de nombreux chats avalent même ces morceaux de plus grande taille en entier.

De plus, la nourriture sèche laisse un résidu de glucides dans la bouche du chat qui favorise en fait la croissance du tartre et de la plaque dentaire. Et sérieusement, s’il était vrai que les croquettes sèches nettoient les dents, les dentistes humains ne recommanderaient-ils pas que nous mangions des céréales sèches pour garder nos dents propres ?








Comment passer des croquettes aux aliments en conserve ou crus sans céréales ?


Certains chats feront la transition facilement. La première fois que vous leur donnez des aliments en conserve ou crus sans céréales, ils commenceront à en manger tout de suite, et je suppose que ce qui leur passe par la tête à ce moment-là est quelque chose du genre « enfin, les humains ont compris ce que je suis censé manger ! »

D’autres peuvent présenter plus d’un défi. Ceci est en grande partie dû au fait que les fabricants d’aliments pour animaux de compagnie font pour rendre ces aliments secs si attrayants pour les chats.

Dans le cadre du processus de production, les croquettes cuites ou extrudées sont aspergées de digestat animal (et oui, c’est à peu près aussi dégoûtant que cela puisse paraître : le digestat est une matière qui résulte de l’hydrolyse chimique et/ou enzymatique de tissus animaux propres et non décomposés.)

Les chats adorent le goût de ces digests ; pour certains chats, c’est comme du crack pour chat et les rend en fait accros. Certains chats adorent également la texture de la nourriture sèche et peuvent résister au changement radical de texture de la nourriture sèche à la nourriture crue ou en conserve sans céréales.


Allez lentement et soyez patient pendant la transition


La clé pour faire la transition avec ces accros inconditionnels de la nourriture sèche, c’est d’y aller lentement et d’être patient. Et vous aurez peut-être besoin de quelques tours dans votre manche.


Arrêter l’alimentation libre


Si votre chat ne mange que de la nourriture sèche et que vous laissez de la nourriture à l’extérieur, arrêtez immédiatement cette pratique. Cette étape est critique. Nourrissez-le deux fois par jour, à des heures fixes, et absorbez ce que le chat ne mange pas en une demi-heure environ. Elle ne reçoit aucune autre nourriture jusqu’au prochain repas. Votre chat n’essayera rien de nouveau si vous gardez sa gamelle remplie de l’ancienne nourriture familière 24h/24 et 7j/7.

Soyez prêt à ce que votre chat vous donne l’impression que vous le laissez mourir de faim. Cette phase du processus peut être beaucoup plus difficile pour l’humain que pour le chat. La persévérance est la clé. Une petite faim au moment des repas peut être un puissant facteur de motivation pour amener un chat à accepter la nouvelle nourriture.


Augmentez progressivement la quantité d’aliments en conserve ou crus


Si votre chat reçoit déjà une petite quantité de nourriture en conserve ou d’aliments crus comme friandise spéciale, il sera probablement beaucoup plus réceptif à la transition vers tous les aliments en conserve ou même vers les aliments crus.

Tout ce que vous avez à faire est d’augmenter progressivement la quantité d’aliments en conserve ou crus et de diminuer la quantité d’aliments secs, jusqu’à ce que vous ne nourrissiez que des aliments en conserve ou crus.




Ajoutez des incitations pour motiver les plus capricieux


Certains accros aux croquettes peuvent essayer des aliments en conserve ou crus en saupoudrant du poulet ou du saumon lyophilisé sur la nourriture. Un peu de jus de thon ou de palourdes arrosé de la nourriture en conserve ou crue peut également aider.

D’autres incitateurs peuvent inclure de la viande cuite, coupée en petits morceaux, une cuillerée de nourriture pour bébé à base de viande (assurez-vous qu’elle ne contient pas de poudre d’oignon).

Ne laissez jamais votre chat sans nourriture pendant plus de 24 heures

Soyez patient et persévérant pendant la période de transition, mais ne laissez jamais votre chat sans manger pendant plus de 24 heures. Laisser un chat se priver de nourriture, en particulier un chat en surpoids, peut entraîner une maladie potentiellement mortelle appelée lipidose hépatique.


Minimisez les troubles intestinaux


La plupart des gens recommandent de passer progressivement à un nouvel aliment, en réduisant la quantité de l’ancien aliment et en augmentant la quantité du nouvel aliment sur plusieurs jours pour éviter les maux d’estomac et les selles molles. J’ai constaté que lors de la transition vers des aliments sans céréales, ce n’est généralement pas un problème.

Je recommande d’ajouter un bon probiotique tous les jours. En fait, je le recommande non seulement pendant la période de transition, mais comme booster du système immunitaire à vie. Les probiotiques se présentent sous forme de poudres non aromatisées et peuvent être mélangés à la nourriture.

Les maîtres de chats qui ont sevré leurs chats de la nourriture sèche sont généralement étonnés de la différence. Les chats en surpoids qui n’ont pas pu perdre du poids commencent à perdre de la graisse et à développer leurs muscles. Les poils sont plus élégants et plus brillants. Les selles diminuent en volume et en odeur. Et surtout, les chats sont en meilleure santé.




Comment nourrir son chat sans croquettes ? Le mot de la fin


Les croquettes ne sont pas très bonnes pour la santé du chat et le nourrir uniquement de nourriture humide est facilement réalisable car ils la préfèrent naturellement. Si votre chat est réticent incitez le à manger humide avec les moyens dont je vous ai parlé.


Plus d'articles