Maine Coon vs Norvégien : Tout ce qu’il faut savoir

Types de chatsMaine Coon vs Norvégien : Tout ce qu’il faut savoir

Les Maine Coons et les Norvégiens sont des chats qui partagent de nombreuses caractéristiques, avec un pelage fournit et un corps imposant, mais pourtant ces chats présentent bien des différences, voici tout ce qu’il faut savoir dans cet article :



Maine Coon vs Norvégien : Les différences physiques


Ces deux chats partagent plusieurs différences sur le plan physique, et hormis les détails, vous pourrez directement que le Norvégien est plus petit, les Maine Coons étant des chats géants, ils paraissaient être des colosses même en comparaison avec les robustes Norvégiens, issus de la Norvège sauvage, alors que le Maine Coon provient des Etats-Unis.

Les Norvégiens sont souvent plus toufus au niveau de la tête mais auront cependant une couleur de pelage souvent moins prononcée que celle des Maine Coons, les Maine Coons étant par exemple souvent roux.





Les différences mentales


Sur le plan mental, les Norvégiens se distinguent souvent des Maine Coons car ils sont plus sauvages et moins joueurs et seront plus adaptés à la vie en extérieur qu’à la vie en intérieur. C’est l’une des raisons pour lesquels les Norvégiens sont beaucoup plus rares que les Maine Coons dans les foyers.

A l’extérieur, les Maine Coons seront souvent raisonnables (tout du moins si vous les castrés) mais le Norvégien aura tendance à explorer l’espace plus en détails pour chasser se percher dans les arbres aux alentours.




Comment s’en occuper ?


Pour vous occuper d’un Maine Coon ou d’un Norvégien, les règles classiques s’imposent mais il y aura tout de même quelques différences à prendre en compte. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la gestion de ces chats :





L’entretien


Commençons par l’entretien. Il s’agira surtout du pelage du chat qui est assez toufu et qu’il faudra brosser pour qu’il puisse éviter l’accumulation de boules de poils et lui donner de quoi se purger évitera aussi le cumul dans son organisme.

Pour le Maine Coon se sera beaucoup plus simple, tout d’abord parce qu’il supporte l’eau et également parce que le Norvégien est beaucoup plus sauvage et ne se laissera pas forcément faire les premières fois.




Le jeu

Pour ce qui est du jeu, sachez que les Maine Coons pourront jouer pendant des heures, surtout les mâles, tandis que les Norvégiens préfèreront chasser et utiliseront l’intérieur surtout pour se reposer. Vous pouvez le stimuler avec des jeux interactifs pour chat mais globalement, il privilégiera toujours l’extérieur.

En ce qui concerne le jeu en extérieur, le Norvégien saura se débrouiller tout seul, pour lui, le jeu est surtout associé à la chasse, même s’il ne s’agit que de petits insectes pour jouer lorsqu’il n’a pas l’énergie ou l’appétit pour s’en prendre à des proies plus robustes.





L’extérieur


L’extérieur peut être dangereux pour les chats, et comme nous allons le voir après, les chats castrés prendrons beaucoup moins de risques. Les Norvégiens auront parfois tendance à aller très loin, et dans les cas les plus extrêmes, un collier pour chat sera indispensable.

En ce qui concerne la localisation du chat, il est indispensable qu’il ait un collier GPS pour être localisé à tout moment, surtout le Norvégien. Il pourra parfois s’éloigner pour chasser des grosses proies, car ces deux races en sont capables.





La santé


Pour ce qui est de la santé du chat, les trois piliers s’appliquent pour ces deux races de chats. Tout d’abord, la vaccination est indispensable pour le protéger des principales maladies. Ensuite, la castration est vitale pour éviter qu’il ne soit trop agressif, un Norvégien non castré est ingérable.

Pour ce qui est du vermifuge, il sera aussi indispensable, surtout en extérieur, car les puces, tiques et vers adoreront le pelage fournis du Maine Coon et du Norvégien et causeront de sérieux dégâts dans son organisme.





L’éducation

Le Norvégien est beaucoup difficile à éduquer car moins doux et moins calme que le Maine Coon, le Maine Coon parviendra aussi à apprendre les choses plus facilement. Dans tout les cas, il vous faudra mettre en place un système d’association positive et négative pour vous assurer d’une bonne éducation du chat.

La facilité à l’éduquer dépendra aussi de son vécu et de son âge, plus vous l’éduquerez tôt et plus votre chat aura des facilités à apprendre. S’il n’est pas castré et que la puberté est passée, ce sera très difficile.



Le coin personnel


Pour ce qui est du coin personnel, vous devrez faire en sorte qu’il lui soit unique, qu’il soit propre et calme. Faites également en sorte de bien lui donner suffisamment d’espace, car ces deux gros chats ont besoin d’espace. Idéalement, une pièce sera dédiée à leur espace personnel, pour qu’ils jouent sans tout casser et qu’ils aient suffisamment de place.





Le stress


Les chats ont horreur du stress, les Norvégiens y seront plus sensibles que les Maine Coons et il vous faudra souvent trouver la cause du stress pour agir à sa racine, comme par exemple, un changement ou un environnement bruyant.

Les chats doivent toujours avoir des conditions de vie calmes et si un changement les perturbent, il vous faudra faire en sorte de les y habituer en l’associant à quelque chose de positif. Les diffuseurs anti-stress pour chat seront souvent indispensables.





L’alimentation


L’alimentation des Maine Coons et des Norvégiens et relativement la même. A commencer par les croquettes, qui lui permettront de fortifier ses dents, et il faudra également lui donner de la pâtée pour chat pour que son organisme ne souffre pas trop des aliments secs.

Pour ce qui est des nutriments, du poisson ou de l’huile de poisson seront parfaits, privilégiez les petits poissons, les gros étant très riches en mercure et mauvais pour sa santé, le saumon et les sardines seront par exemple bien mieux que le thon et le requin.



Maine Coon VS Norvégien : Le mot de la fin


Maine Coons et Norvégiens ont de nombreux points communs, cependant, ils ont aussi beaucoup de différences, surtout au niveau mental, et les Maine Coons sont plus adaptés aux foyers et également beaucoup plus facile à adopter.




Plus d'articles