Mon chat n’est pas propre : Pourquoi et que faire ?

EducationMon chat n’est pas propre : Pourquoi et que faire ?

Le chat est animal naturellement propre et qui passe plusieurs heures par jour à se laver avec sa langue. Alors si votre chat n’est pas propre, ce n’est pas normal. Dans cet article, je vous explique pourquoi votre chat n’est pas propre et surtout comment le rendre propre.


Mon chat n’est pas propre : Les causes et leurs solutions


Si votre chat n’est pas propre plusieurs causes peuvent amener à ce problème. Ici, je vous présente les causes avec pour chacune comme la reconnaître et surtout comment mettre en place les solutions adaptées à chacune.




Il n’est pas sevré


Si votre chat n’est pas sevré, ou qu’il ne l’a pas été au bon moment, alors il n’a pas appris la propreté. Faites en sorte qu’il comprend qu’il doit utiliser la litière pour faire ses besoins. Commencez par le faire gratter sa litière avec sa patte.

Ensuite, grattez la litière pour qu’il comprenne que c’est un endroit parfait pour faire ses besoins, vous pourrez ainsi être sûr qu’il créé des associations dans son esprit. Evidemment, il faudra du temps pour qu’il puisse comprendre à 100%.

Mieux encore, lorsqu’il fait ses besoins, mettez-le dans la litière, c’est un très bon moyen de lui faire comprendre qu’il doit y faire ses besoins.




Il préfère un autre endroit

Certains chats préfèrent par exemple souiller les draps ils sont chauds, ils sont confortables et dans un endroit calme, alors pour certains chats c’est un support idéal pour faire ses besoins. Le cercle vicieux commence lorsque vous laver l’urine à la javel, car son odeur lui rappelle l’odeur de l’urine de chat et il urinera dessus pour marquer son territoire, pensant qu’un autre chat a uriné.

Si votre chat urine et fait caca dans un endroit particulier, faites en sorte qu’il comprenne rapidement que ce n’et pas une bonne idée. Le plus facile est d’y diffuser une odeur d’agrumes, les chats ont horreur des agrumes.




Habituer son chat à la litière


Ici, les solutions à mettre en place sont les mêmes que pour la solution précédente et doivent absolument être mises en place dès son plus jeune âge pour faciliter le travail et faire en sorte que votre chat comprenne plus facilement à faire ses besoins dans la litière.

Plus le chat est habitué tôt à la litière, plus il sera à même d’être propre, car avec l’âge, il aura pris ses habitudes et il sera plus difficiles de les changer, et son cerveau sera moins câblé pour l’apprentissage.




Mettre en place un système de récompense


En associant la litière à quelque chose de positif, votre chat comprendra qu’il a bien fait. Alors lorsqu’il va dans la litière ou que vous l’y mettez parce qu’il est en train de faire caca, donnez-lui une récompense pour lui faire comprendre qu’il a bien agit.

Inversement, ignorez-le ou enfermez le 15 minutes dans une pièce s’il a fait ses besoins ailleurs. Sans le punir physiquement ou lui hurler dessus car il perdra sa confiance en vous et vous verra comme un danger potentiel.


Lui donner une litière adaptée


Parfois, la litière n’est pas adaptée. Par exemple, les litières couvertes peuvent déplaire aux chats car ils s’y sentent enfermés. Pour des vieux chats, une litière totalement fermée peut lui causer du mal à l’enjambement à cause de possibles problèmes d’articulations (pensez à des croquettes et de l’huile d’olive dans ce cas).

La litière peut aussi être trop proche de sa nourriture et le dégouter ou encore être dans un endroit bruyant et qui lui fait peur. Mais elle peut aussi ne pas avoir assez de granulés qui l’empêche de recouvrir les excréments.

Les chats sont aussi très sensibles aux odeurs, alors, si vous lavez la litière avec des produits très chimiques voire de la javel, qui rend fou les chats, il ne voudra pas y aller.

Enfin, une litière qui n’est pas changée régulièrement va les dégouter et ils l’esquiveront.

En gros, une litière doit être accessible, dans un endroit calme et avec suffisamment de granulés (5-7 cm environ) et bien sûr totalement propre.




Lui donner sa litière


Les chats sont des animaux territoriaux et ne partagent pas leur coin personnel, et leur litière en fait partie, votre chat doit avoir sa propre litière pour qu’il puisse y faire ses besoins, sinon il ira les faire ailleurs.

La litière doit aussi être suffisamment espacée de celle des autres animaux pour qu’il ne sente pas leur odeur lorsqu’il fait ses besoins, il doit comprendre que c’est sa litière et qu’elle n’est pas la propriété d’un autre animal.




Définir son périmètre personnel


Votre chat doit avoir sa propre litière, mais aussi son propre coin personnel dans lequel est la litière, un endroit calme, sans bruit et ou il se sent en totale sécurité. N’oubliez pas qu’à l’extérieur, votre chat se met en danger lorsqu’il fait ses besoins, car de potentiels prédateurs peuvent l’attaquer.

Bien sûr, il ne risque rien chez vous, mais il conserve son instinct naturel même à l’état domestique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne va jamais dormir près d’une source de bruit, comme la machine à laver par exemple.




Détecter un problème potentiel


Certains problèmes peuvent rendre votre chat sale, comme par exemple une source de stress. Les chats peuvent avoir des peurs totalement irrationnelles, comme par exemple des concombres. Alors, si votre chat a peur de quelque chose, l’hygiène peut passer au second plan.

Il peut s’agir d’un nouvel animal, de bruits de travaux ou même d’une odeur. Dans tout les cas, il faudra soit enlever la source de stress soit l’y habituer.




Le rendre moins territorial


Les chats sont très territoriaux, si le votre va uriner en hauteur, sur une plante par exemple, il marque son territoire, cas classique lorsqu’un nouvel animal est dans le foyer. Alors, faites-lui comprendre avec les jeux, les câlins et son espace personnel, qu’il sera toujours chez lui.




Détecter un potentielle maladie


Les chats ont tendance à cacher leur maladie, mais certains signes ne trompent pas, comme une léthargie ou un refus de manger. Alors si votre chat est malade, emmenez-le chez le vétérinaire si rien ne passe.

Car si votre chat est malade, il peut devenir doublement sale, il peut déjà ne plus du tout se laver et être sale sur lui-même, et il peut aussi faire ses besoins ailleurs, surtout en cas d’infection urinaire ou il peut perdre le contrôle de sa vessie.

Si votre chat a au moins 12 ans, ne trainez vraiment pas pour consulter le vétérinaire car son état de santé est naturellement fragile.

Les maladies concernent en plus souvent les organes internes et donc les selles, par exemple unpre manque de contrôle sur la vessie ou le sphincter.




Aller voir un spécialiste


Si rien n’y fait allez voir un comportementaliste qui pourra lui faire cesser ce mauvais comportement et faire en sorte qu’il soit propre à la fois sur lui mais aussi au niveau de ses besoins. Les chats qui n’ont pas étés sevrés au bon moment devront souvent faire corriger plusieurs comportements chez un spécialiste.




Mon chat n’est pas propre : Le mot de la fin


Si votre chat n’est pas propre, il peut y avoir de nombreuses causes, alors faites bien en sorte de cerner la cause du problème et de toujours pouvoir mettre en œuvre une solution adaptée pour qu’il puisse utiliser la litière et se toiletter normalement.


Plus d'articles