Votre chat peut éternuer lorsqu’il est enrhumé, comme cela peut nous arriver. Mais parfois un chat qui éternue peut cacher une pathologie sous-jacente et il est essentiel de s’assurer qu’il ne s’agisse de rien de grave et si les éternuements sont inquiétants, de pouvoir agir pour le guérir.

Mais ne vous inquiétez-pas, il vous suffit de connaître la cause de ce problème, et si nécessaire, de vous rendre chez un vétérinaire qui saura quel traitement mettre en place pour que votre chat soit guéri


Chat qui éternue : Quelles causes ?


Les toussements sont très communs chez nos amis les félins, un peu à notre image, et il existe de nombreuses causes qui le pousse à éternuer. Cependant, si les éternuements sont fréquents, c’est un problème à ne pas négliger et à soigner au plus vite pour éviter tout risque d’aggravation des symptômes ou tout simplement pour faciliter la vie de votre chat.

Si votre chat éternue régulièrement, il peut y avoir plusieurs causes parmi lesquelles :

  • Une odeur nocive : Il peut s’agir de produits chimiques qui l’agressent comme des produits ménagers ou de la pollution ou d’une odeur de cuisine qu’il n’aime pas du tout. Il sera dans ce cas assez facile de trouver l’odeur qui lui agresse les nasaux. Les chats sont très sensibles aux odeurs et doivent avoir un air frais et sain pour être en parfaite santé.

  • Un chauffage sec : Les chats n’aiment pas l’air sec car cela force leurs muqueuses à produire plus d’humidité et ils doivent éternuer pour s’en débarrasser. Il peut alors chercher à boire pour se réhydrater. Parfois, un humidificateur d’air est nécessaire, notamment si vous vivez dans une zone aride ou dans une zone très froide qui nécessite un chauffage permanent et que le votre sèche beaucoup l’air dans la pièce. Même pour vous ce sera mieux car un air un minimum humide est conseillé.

  • La poussière: La poussière et les autres particules en suspension dans l’ait sont également potentiellement irritantes pour les voies respiratoires du chat et il peut alors se mettre à éternuer pour rejeter ces poussières de son organisme. Essayez de voir si des moutons ne trainent pas sous le lit par exemple ou si de la poussière est coincée dans les radiateurs.

  • Un objet étranger : Comme un morceau de peluche, de l’herbe ou un cheveu qui peut être coincé dans ses nasaux ou sa bouche et peut l’amener à éternuer ou tousser. Si l’objet est très solidement coincé, alors évitez de le retirez vous-même et consultez un vétérinaire. Les chats d’extérieurs sont plus sujets à ce problème.

  • Une infection respiratoire : Cette infection n’est pas forcément grave, mais doit-être surveillée sous peine d’évoluer en pneumonie. Pouvant être virale ou bactérienne peut durer de 1 à 3 semaines et les éternuements sont récurrents sur plusieurs jours avec un écoulement nasal et une perte d’appétit. Votre chat peut également tousser.

  • Une inflammation : Qui peut atteindre les sinus, la cavité nasale ou les dents et qui provoque en conséquence un éternuement du chat. Si votre chat à des écoulements nasaux, du mal à respirer et les yeux qui coule, ce sont des signes d’une inflammation.

  • Les allergies : Les allergies apparaissent généralement sous forme d’irritations cutanée, avec des lésions et démangeaisons. Parfois, des éternuements et une respiration sifflante est signe d’une inflammation. Il peut s’agir d’une allergie alimentaire ou au pollen.

  • Les vaccins : Les vaccins peuvent provoquer pendant quelques jours des éternuements chez les chats. C’est tout à fait normal et cet effet disparaîtra rapidement.

  • Le coryza : Le coryza est une maladie virale qui est très contagieux et s’attaque au système immunitaire. Il peut se déclencher à cause du stress, comme par exemple lors d’un changement dans la vie du chat. Les chatons y sont particulièrement sensibles, notamment lorsqu’ils font leur arrivée dans le foyer et peuvent être terrifiés par ce changement d’environnement ou toutes ces nouvelles personnes qu’il ne connaît pas.


A quoi dois-je faire attention ?

Pour connaître la cause de l’éternuement de votre chat, il y plusieurs questions à se poser. Celles-ci permettront de plus de pouvoir en donner la réponse au vétérinaire si il doit examiner votre chat à cause d’un éternuement qui ne passe pas.

  • Les toussements se font-ils à certains moments précis de la journée ?
  • Est-ce que cela se produit toujours au même endroit
  • Cela se produit-il dans un contexte précis ?
  • Quels sont les autres symptômes anormaux ?

En examinant le contexte dans lequel le chat éternue, vous pourrez en déterminer la cause. Par exemple, si cela se produit après que vous ayez fait le ménage, peut-être que l’odeur des produits ménagers l’agresse.

Sachez que pour aider le vétérinaire à se faire un avis précis, vous pouvez prendre votre chat en vidéo lorsqu’il éternue et la faire voir au médecin.


Si c’est un chaton qui éternue

Si c’est un chaton qui souffre d’éternuements, il est probable qu’il s’agisse d’une rhinotrachéite féline ou de corps étranger. Son système immunitaire est encore en développement et tout symptôme doit conduire à une visite chez le vétérinaire.


chat qui éternue




Les cas particuliers

De nombreux cas particuliers concernent les éternuements du chat, voici les plus fréquents.


Chat qui éternue sans autre symptôme

S’il n’ y a aucun autre symptôme, alors il s’agit probablement d’une irritation des muqueuses nasales qui peuvent être dû à une présence de quelque chose d’irritant pour le chat dans l’air ou de quelque chose de coincé. Si les éternuements du chats cessent rapidement il n’y a pas lieu de s’inquiéter mais si votre félin éternue régulièrement, observez son environnement pour voir si quelque chose le gêne et le pousse à expulser la substance agressive par le nez et la bouche.

Si malgré tout rien ne passe, alors il est nécessaire de se rendre chez le vétérinaire pour trouver la cause du problème et obtenir un traitement adapté.


Chat qui éternue du sang

Si votre chat éternue du sang, il doit absolument être amené chez le vétérinaire, peut-être que quelque chose s’est profondément coincé dans son nez ou qu’une pathologie provoque ce saignement. Un saignement interne chez le chat doit être traité en priorité car ce n’est jamais bon signe et la situation ne se résoudra très probablement pas sans l’aide d’un professionnel.


Chat qui éternue sans arrêt

Des éternuements intempestifs sont souvent la conséquence d’allergies alimentaires, respiratoires ou épidermiques. Il faudra alors éliminer la substance allergique, ou à défaut lui faire prendre des médicaments qui annule sa réaction à ce facteur allergique.

Pour la nourriture, des croquettes spéciales sont parfois nécessaires. Pour ce qui est des autres allergies, des antihistaminiques seront nécessaires pour éliminer les symptômes de l’allergie.


Chat qui éternue et œil qui coule

Des larmoiements conjugués à des éternuements sont vraisemblablement la conséquence d’un rhume félin. Votre chat sera probablement peu énergique et mangera moins que d’habitude. Si il n’est pas possible de le moucher, vous pouvez toujours le nettoyer avec de l’eau ou du sérum physiologique.


Chat qui éternue et se frotte le nez

Si votre chat se frotte le nez, c’est que quelque chose le démange, il peut s’agir d’un élément extérieur comme d’une irritation interne. Essayez de voir si quelque chose est coincé ou si il a une blessure à ce niveau.


Chat qui éternue et vomit

Il y a un problème chez votre chat qui le force à expulser par tous les moyens possibles ce qu’il a dans son corps. Le problème peut-être important si les vomissements sont réguliers.


Chat qui éternue et qui tousse

Votre chat a de fortes chances de souffrir d’une rhinite ou d’une pharyngite ou d’une laryngite. Emmenez-le chez le vétérinaire pour obtenir des médicaments adaptés et que le problème ne s’aggrave pas.


Chat qui éternue et morve

Votre chat est sans doute enrhumé. La aussi, facilitez-lui la vie en lui nettoyant le nez avec de l’eau ou du sérum physiologique.


Chat qui éternue et respire mal

Il s’agit d’une affection grave, cela peut-être le coryza ou encore de l’asthme et doit faire l’objet d’une visite chez le vétérinaire. Tout problème respiratoire doit être traité très rapidement.


Chat qui éternue et nez qui coule

Il s’agit ici d’une maladie, comme le rhume félin ou plus généralement une maladie touchant la sphère ORL .


Chat qui éternue et tire la langue

Votre chat a du mal à respirer et tire la langue pour essayer de mieux respirer. Rendez-vous chez le vétérinaire au plus vite.





mon chat eternue



Mon chat éternue : Dois-je aller voir le vétérinaire ?

Si votre chat éternue mais que c’est très occasionnel ou qu’il n’y a aucun autre symptôme de présent en parallèle, alors il est préférable d’attendre quelques jours pour voir l’évolution des symptômes. La seule exception est s’il s’agit d’un chaton, plus fragile et qui doit être emmené chez le vétérinaire.

Au contraire, s’il y a d’autres symptômes, une visite chez le vétérinaire est nécessaire pour qu’il puisse fournir un traitement afin de les faire cesser. Les symptômes peuvent être une léthargie, un manque d’appétit ou une difficulté à avaler.


Que fera le vétérinaire ?

Il commencera par vous poser de nombreuses questions sur le contexte dans lequel se produisent les éternuements félins et commencera ensuite un examen des voies respiratoires (écoulement nasal, palpation des ganglions lymphatiques, fièvre…)

Si rien n’est trouvé alors, des rayons X ou une endoscopie peuvent-être utilisés pour en trouver la cause.

Pour l’aider vous pouvez lui montrer une vidéo dans laquelle votre chat éternue.

Préparez-vous aussi à répondre aux questions suivantes:

  • Depuis quand éternue-t-il?
  • Est-ce régulier?
  • Cela se produit à un moment précis?
  • Y-a-t-il d’autres symptômes?


Comment traitera-t-il l’éternuement du chat ?

Le traitement dépend de la cause du problème, votre vétérinaire pourra vous prescrire des décongestionnants, des expectorants et des antibiotiques, entre autres.

S’il s’agit d’une infection bactérienne, des antibiotiques lui permettront d’éviter une pneumonie qui peut survenir s’y rien n’est fait.

S’il s’agit d’une allergie, le vétérinaire pourra recommander d’enlever quelque chose dans son alimentation auquel il est allergique. S’il ne s’agit pas d’une allergie alimentaire, alors des antihistaminiques seront prescrits.

S’il s’agit d’une infection virale, alors des médicaments contre le rhume du chat seront prescrits.



chat qui eternue


Mon chat éternue : Comment soigner un chat qui éternue avant le rendez-vous médical ?

En attendant d’aller chez le vétérinaire, il est conseillé de faire plusieurs choses pour améliorer sa condition physique :

  • Une alimentation douce : Avec des aliments faciles à digérer. Avec par exemple de la viande de poulet cuite, de la viande de dinde cuite et du riz. Evitez de leur donner trop de glucides et privilégiez la viande. Vous pouvez vérifier la composition de ces macronutriments dans les sachets des produits pour chat.

  • Des bains de vapeurs : La vapeur permet de décongestionner les voies nasales. Vous pouvez faire bouillir de l’eau et la versé dans un bol près du chat ou encore le mettre dans une pièce que vous aurez remplie de vapeur, avec une marmite d’eau bouillante par exemple (oui c’est original…).

  • Un environnement sain : Un air frais et sans agents agressifs pour l’odorat est recommandé pour l’aider à ne plus éternuer. Vous pouvez par exemple utiliser des absorbeurs d’odeur comme le marc de café, le charbon végétal ou le vinaigre de cidre.

  • Des compléments alimentaires : Comme l’extrait de pépins de pamplemousse, ou tout autre type qui permet de booster le système immunitaire du chat. Vous trouverez en ligne de nombreux compléments alimentaires pour chat.

  • Le nettoyer avec du sérum physiologique pour éviter toute gêne. Allez-y avec précaution pour ne pas agresser votre chat et parvenir à le nettoyer.

  • Veillez à ce que son pelage soit toujours sec. Si il est enrhumé par exemple, le fait qu’il soit mouillé ne fera que renforcer le problème.

  • Tenez le carnet de vaccination toujours à jour. Il existe de nombreux vaccins pour chat, faites-en sorte que le carnet de vaccination soit toujours à jour.

  • Donnez-lui de la vitamine C et E qui l’aidera à mieux se défendre, notamment en cas de Coryza.

  • Donnez-lui de l’huile de Krill: Cette huile est un concentré d’anti-oxydant et d’acides gras qui permet de stimuler le système immunitaire du chat pour l’aider à combattre la maladie.

  • Essayez l’homéopathie: En demandant conseil à votre pharmacien pour pouvoir faire le meilleur choix.


Comment éviter les éternuements du chat ?

Si votre chat est sujet aux éternuements, alors plusieurs choses peuvent être mises en place pour lui faciliter la vie :

  • Si vous avez plusieurs chats : Séparer celui qui tousse des autres chats. Dans certains cas cela protégera les autres chats, et parfois se sera l’inverse selon la cause de l’éternuement du chat.
  • Nettoyez les gamelles d’eau et de nourriture du chat: L’hygiène est indispensable pour que votre chat n’ait pas de problème de santé.
  • Séchez le pelage du chat lorsqu’il est mouillé: Comme dit précédemment.
  • Nourrissez-le de manière équilibrée: Nourrir son chat de façon équilibrée, c’est lui apporter tout les micro-nutriments nécessaires à son bon fonctionnement et notamment à son système immunitaire.
  • Faites-lui faire de l’activité physique: Un chat à besoin d’activité physique pour être en forme, vous pouvez lui prendre des jouets dédiés qui l’aideront à se dépenser et à booster son système immunitaire.
  • Faites-le vacciner contre les maladies graves: Il est essentiel que les chats soient vaccinés dès le plus jeune âge pour éviter des maladies potentiellement graves.


Chat qui éternue : Le mot de la fin

Un chat qui éternue beaucoup ou avec d’autres symptômes doit toujours être emmené chez le vétérinaire pour éviter tout risque.

Tant que le problème est résolu à temps, votre chat ne court aucun danger.

Prenez également les mesures nécessaires pour que ce problème ne se reproduise pas.