Les chats passent une grande partie de leur temps à dormir, parfois jusqu’à 16 heures et ils peuvent même ronfler lorsqu’ils respirent fort. Si c’est souvent anodin, il est quand même préférable de s’assurer que cela ne soit pas dû à une cause sous-jacente. Si vous avez un chat qui ronfle, restez bien avec moi, je vous dis tout ce que vous devez savoir.




Chat qui ronfle : Pour quelles raisons ?


Le sommeil du chat, à l’image du notre, est composé de plusieurs phases ou cycles. Le sommeil profond et celui dans lequel le chat ronfle, car l’activité cérébrale y est à son maximum et les poumons s’activent pour brasser l’air à la puissance maximale. C’est à se moment que votre chat se met à ronfler.

Les tissus mous environnants vibrent au passage de l’air et votre chat se retrouve avec le nez bouché pouvant provoquer des ronflements. Ceux-ci peuvent être occasionnels mais lorsqu’ils sont réguliers, il est préférable de résoudre le problème pour qu’il arrête de ronfler et pour s’assurer qu’il n’y ait pas de cause sous-jacente auquel cas il faudra le guérir.




Pourquoi mon chat ronfle ?


Un chat peut ronfler pour de nombreuses raisons qui chacune doivent être traitées différemment pour résoudre le ronflement félin qui vous incommode. C’est parti pour un tour d’horizon des différentes causes de ce ronflement.




Il dort dans une mauvaise position de sommeil


Les chats ont des positions de sommeil parfois surprenante, sur le dos les pates en l’air par exemple, mais toutes les positions ne se valent pas et si il ronfle, c’est peut-être que sa position de sommeil n’est pas adapté. Si votre chat dort sur le dos, il est beaucoup plus probable qu’il ronfle car cette position.

Dans cette position, la langue se positionne en arrière dans sa bouche et bloque le passage de l’air. Cette position comprime les voies respiratoires.

Que faire ?

Pour résoudre ça, vous pouvez le mettre dans son panier pour qu’il cesse cette position, ou lui toucher le ventre qui fera qu’il ne dormira plus dans cette position, mais il perdra par contre confiance en vous.




Il est trop gros


Certains chats adorent manger et vous pouvez même trouver le votre en plein milieu de son sac de croquettes. Lorsque l’alimentation féline et trop forte, il va commencer à accumuler la graisse, surtout si c’est un chat d’intérieur.

Quand ils prennent du poids, les conséquences sont les même que pour nous, les tissus autour du pharynx s’épaississent et deviennent grasses, réduisant les voies respiratoires qui ont du mal a bien fonctionner, provoquant le ronflement.

Que faire ?

Il est nécessaire de modifier son alimentation en réduisant progressivement les doses afin qu’il n’ait que ce dont il a besoin. L’exercice est également indispensable pour qu’il puisse se fortifier musculairement et améliorer son métabolisme.

Vous pouvez lui acheter des jouets pour qu’il puisse jouer avec et si c’est un chat d’extérieur, laissez-le plus longtemps à l’extérieur.




Il a des allergies


Les chats aussi ont des allergies comme le pollen ou les acariens et cela conduit son corps à se défendre, et il se mettra à ronfler pour s’en défendre. C’est un mécanisme défensif naturel de son corps.

Les chats sont principalement allergiques aux pollens, à la fumée de cigarette, aux acariens et à la pollution.

Que faire ?

Assurez un environnement le plus sain possible pour votre chat et si nécessaire rendez-vous chez le vétérinaire pour qu’il lui fournisse un traitement adapté à un bon sommeil.

Vous pouvez déjà éviter de fumer lorsqu’il est la et fermer les fenêtres aux heures de grande circulation si vous êtes en ville.




Il est malade


Si votre chat montre des signes de faiblesses en plus de ronfler, alors il est fort probable qu’il souffre d’une pathologie que seule une visite chez le médecin pourra résoudre. Si il respire fort pendant la journée, est amorphe, et ronfle même pendant ses siestes, il peut souffrir d’infection et pour éviter le pire vous devez agir au plus vite.

Que faire ?

Allez chez le vétérinaire au plus vite, tout problème lié à la respiration doit être traité au plus vite sous peine d’être fatal. Votre vétérinaire fournira un traitement adapté à votre félin pour qu’il puisse guérir rapidement.




Sa race le prédispose


Chaque race de chat est différente et les chats dont le nez est aplati vont forcément avoir tendance à ronfler.

Que faire ?

Assurez-vous simplement que le ronflement soit normal et pas lié à quelque chose d’anormal.




Il a un corps étranger coincé dans le nez


Si votre chat va à l’extérieur, il est possible qu’il ait une herbe ou quelque chose d’autre de coincé dans le nez qui le fasse mal respirer.

Que faire ?

Si l’objet est visible et peu enfoncé, vous pouvez l’enlever, sinon laissez le vétérinaire le faire.





Comment prévenir le ronflement du chat ?


Si vous souhaitez prévenir plutôt que guérir pour les prochaines fois, il existe de nombreuses solutions faciles à mettre en place et qui auront un effet positif sur l’ensemble de la santé de votre chat.




Visite annuelle chez le vétérinaire


Les chats ont souvent tendance à cacher leur douleur et aller chez le vétérinaire une fois par an permet de toujours s’assurer d’une bonne santé du chat.  Cela concerne l’ensemble des problèmes de santé potentiels.




Prenez-lui un casse tête alimentaire


Les chats, à l’état sauvage, passent beaucoup de temps à chasser pour obtenir leur prochain repas. Avec ce jouet, il devra faire plus d’effort pour manger, permettant de le faire se dépenser en plus de travailler son instinct animal.


Faites-lui faire de l’exercice


L’exercice est essentiel pour les chats, surtout s’ils vivent en appartement. Alors de préférence, prenez-lui une roue sur laquelle il pourra se dépenser facilement et s’occuper. Un chat qui s’exerce vit plus longtemps.




Chat qui ronfle : Le mot de la fin


Un chat qui ronfle est généralement sans danger et facilement corrigeable. Mais si votre chat montre des signes de fatigue, rendez-vous chez le vétérinaire pour éviter tout risque de complication lié à une maladie.