L’étouffement est un risque assez rare chez le chat, car le félin est un animal extrêmement prudent en matière de nutrition et en général envers ce qu’il ne connaît pas ; mais cela ne veut pas dire que cela ne peut pas arriver. Avec un chat qui s’étouffe, il est essentiel de savoir intervenir rapidement : voici les causes de l’étouffement félin et comment sauver un chat qui s’étouffe.


Chat qui s’étouffe : Les différentes causes et leurs solutions.


Votre chat peut s’étouffer pour de nombreuses raisons et il est nécessaire d’en connaître la cause. Voici tout ce que vous devez savoir et comment réagir à chaque type de cause.




Le chat vomit des boules de poils


Apprendre à reconnaître pourquoi votre chat qui s’étouffe est la première étape d’une intervention correcte. Dans certains cas, il peut s’agir de boules de poils coincées, car les boules de poils s’accumulent avec le léchage des chats qui leur prend de nombreuses heures chaque jour.

Imaginez un instant que votre chat s’étouffe – la première réaction de la plupart des gens serait la peur et l’anxiété. Mais c’est le calme qui est nécessaire pour intervenir rapidement et adéquatement.

Il est tout à fait normal que le chat vomisse les boules de poils qu’il ne peut expulser par l’intestin : mais pour un œil moins averti, cela pourrait sembler le signal sans équivoque de l’étouffement chez le chat.

Le risque est plus susceptible de se produire pendant les repas, lorsque le chat peut ingérer une grande partie de nourriture et pendant le jeu, lorsqu’il est physiquement actif.

Que faire ?


Il est essentiel de lui fournir de l’herbe à chat pour qu’il puisse se purger. Et si la boule de poils est trop profondément enfoncée, alors faites la retirer par le vétérinaire car elle peut être accrochée à un organe. Vous pouvez essayer de lubrifier l’intestin de votre chat avec du malt ou du beurre.




Un corps étranger coincé dans la gorge


Souvent, surtout chez les jeunes chats qui courent partout et mordent tout ce qui bouge, l’étouffement est dû à un objet coincé dans la bouche. Si c’est un chat d’extérieur, le risque est décuplé car il peut avaler sans le vouloir de nombreux petits éléments.

Que faire ?

Tapez-lui dans le dos et essayer la méthode de Heimlich en bas de cet article pour l’aider. Il faut l’aider à expulser les bouts coincés pour éviter qu’il n’ait des problèmes de respiration. Evidemment, une visite d’urgence chez le vétérinaire peut être nécessaire si rien n’y fait.




Un collier trop serré


Si votre chat à un collier trop serré, vous le verrez essayer de le desserrer, un collier peut lui être fatal et vous ne devez absolument pas remettre un collier qui soit trop serré autour de son cou. Il est vital de lui prendre un collier qui lui soit adapté.



Que faire ?


Enlever immédiatement son collier sous peine qu’il ne s’étouffe et ne meurt à cause d’une respiration insuffisante.




Une infection respiratoire


Une infection respiratoire peut-être due à de nombreux facteurs comme des virus ou des bactéries. Si votre chat tousse en même temps qu’il éternue, il s’agit probablement de cette cause, et cette pathologie ne peut-être traitée que par le vétérinaire.



Que faire ?


Ne traînez pas trop avant d’aller consulter car un problème respiratoire peut être fatal et il faut lui fournir un traitement au plus vite, la pathologie pouvant même s’aggraver.




Un asthme félin


Souvent causée par une allergie respiratoire, l’asthme félin conduit à une accumulation de mucus et à des problèmes d’étouffement. Cette inflammation des bronches peut être fatale pour un chat asthmatique et doit être traitée au plus vite.



Que faire ?


Rendez-vous d’urgence chez le vétérinaire car les problèmes de respiration sont toujours dangereux, surtout que le chat ne peut respirer que par le nez. Son odorat est en plus son sens principal et il peut souffrir de perdre son odorat (70 fois plus puissant que le notre).

En attendant, assurez-lui un air sain, dénué d’odeurs de cigarette et le plus tempérée possible pour qu’il puisse respirer au mieux malgré ses difficultés.




Des parasites


Qu’ils s’agissent de puces, de vers, de tiques ou d’autres éléments, les parasites vont provoquer des étouffements chez le chat et surtout chez ceux qui ont accès à l’extérieur. Il est donc vital pour vous de bien vous assurer qu’il soit vermifugé.

Mais pour éliminez ceux qui sont présent, vous devez le faire déparasité. Les parasites ne partiront pas d’eux-mêmes et se reproduiront. Vous pouvez vérifier leur présence dans ses selles et son pelages sous forme de petits points blancs.



Que faire ?


Faites-vous fournir un traitement adapté car les parasites finiront par tuer votre chat en absorbant ses nutriments et en se reproduisant constamment.




Des allergies


A notre image, les chats peuvent avoir des allergies, qu’il s’agisse du pollen ou de nourriture. Si vous avez ajouté un nouvel élément à son alimentation, changez-le, si l’étouffement se produit au moment des pics de pollens, il est probablement allergique.



Que faire ?


Pour obtenir un diagnostic précis, rendez-vous chez le vétérinaire. Pour la nourriture par exemple, il pourra vous donner l’ingrédient lui causant des allergie, ce qui n’est pas évident à trouver. Pour le pollen, il donnera des antihistaminiques adaptés à son organisme.




Une maladie cardiaque


Les maladies cardiaques sont le lot de nombreux chats âgés, et qui est dû à une infiltration d’eau dans les poumons. Le problème est ici profond et nécessite une visite rapide chez le vétérinaire. Les vieux chats sont plus a risque.



Que faire ?


Le vétérinaire pourra faire une IRM et des Rayons X pour localiser le problème avec précision et donner un traitement adapté. Parfois, une chirurgie sera nécéssaire.




Comment sauver un chat qui s’étouffe ?


En cas d’étouffement, la rapidité de l’intervention est fondamentale

Si le chat suffoque, vous devrez intervenir rapidement pour le sauver. Comme je vous l’ai dit, la première chose est de garder calme et lucidité pour agir au mieux ; mais il faudra aussi rassurer le chat.

La raison est très simple : l’animal pourrait être le principal obstacle à votre intervention. Se sentant à court d’air, le chat aura peur et peut montrer de l’agressivité, mordre et gratter.

La manœuvre de Heimlich pour sauver le chat qui s’étouffe

La manœuvre de Heimlich, une technique imaginée pour sauver une personne qui suffoque et qui peut aussi être utilisée pour le chat.

La technique consiste à placer le dos du chat perpendiculairement à votre poitrine, en tenant avec les mains à la hauteur de la dernière côte. Plus précisément, une main doit être positionnée en forme de poing, qui sera entouré de l’autre main.

Ainsi positionné, la main fermée en un poing, cinq poussées abdominales vers le haut sont effectuées. Vérifiez si l’objet est éjecté ou s’il est dans une position où vous pouvez le saisir avec une pince à épiler. Si vous n’avez pas de résultat positif, vous devrez appuyer cinq fois sur l’omoplate du chat après quoi vous devrez revérifier l’objet à l’intérieur de la bouche.

Rappelez-vous que les cinq poussées abdominales et les cinq pressions sur l’omoplate doivent être alternées, jusqu’à l’expulsion finale de l’objet. La manœuvre sera plus difficile si le chat est conscient, il est donc très important d’avoir de l’aide.

Si vous ne savez pas comment effectuer la manœuvre, rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire de confiance ou aux urgences. La rapidité des premiers secours de l’animal est essentielle pour sauver votre chat qui s’étouffe.

Une visite chez le vétérinaire est conseillée dans tous les cas, même si vous avez réussi à effectuer la manœuvre de Heimlich : le risque est que le chat ait subi des dommages aux côtes.


Chat qui s’étouffe: Le mot de la fin


Si votre chat s’étouffe souvent, il convient de trouver la source du problème pour le résoudre. Et il est indispensable de connaître la méthode Heimlich pour pouvoir le tirer d’affaire si les toussements sont continues et le mettent en danger.