Au premier abord, il est souvent difficile de dresser un chat, pourtant, il existe des méthodes éprouvées pour que votre chat ne soit plus complétement hors de contrôle et apprennent à avoir un bon comportement, qu’il soit jeune, vieux, accueilli dans un refuge ou issu d’une chatterie, bien sevré ou mal sevré.

Dans cet article, nous n’allons pas seulement vous expliquer les bases du dressage mais vraiment vous aider à le dresser pour les différents contexte dans lesquels l’éducation du chat est indispensable, par exemple pour la propreté, pour l’extérieur ou encore pour qu’il puisse avoir des reflexes précis.


Pourquoi dresser son chat ?


Il y a de nombreuses raisons de dresser un chat, qui ne sert pas uniquement a corriger des mauvaises habitudes, voici tout ce que vous pourrez retirer d’un dressage félin fait correctement :




L’harmonie


Une relation harmonieuse passe par l’éducation, sinon votre chat peut se mettre à griffer à mordre, à faire ses besoins dans les plantes ou encore à monter sur la table, vous imaginez le topo ? Alors qu’avec la mise en œuvre de bonnes habitudes, votre chat va comprendre qu’il n’a pas a faire ça.

Il pourra rester seul la journée sans que vous ne reveniez avec un appartement totalement défait. Il sait ce qu’il ne doit pas faire pour sa sécurité et sa propreté. C’est plus qu’une simple question de bonnes habitudes mais aussi du fait de savoir que votre chat ne se mette jamais en danger.

C’est aussi indispensable pour passer de bons moments avec lui, sans qu’il ne griffe pendant le jeu ou qu’il ne se mette à mordre vos pieds qu’il prend pour des souris.



Les bonnes habitudes


Ne pas gratter à la porte la nuit, arrêter de miauler pour sortir pour finalement ne plus vouloir, ne pas utiliser sa fontaine à eau comme une source d’amusement, tout cela passe par un bon dressage, de bonnes habitudes sont indispensables si vous ne voulez pas vous retrouver esclave de votre chat.

Les chats ne sont pas naturellement soumis comme les chiens, et sans dressage du chat, il va toujours demander s’il sait qu’il obtiendra quelque chose.


Eviter les catastrophes


Imaginez les conséquences d’un chat qui mord les câbles ou qui vadrouille sur une route fréquentée sans prendre conscience du danger, bien dresser son chat c’est lui assurer qu’un drame n’arrive pas et qu’il puisse vivre en sécurité.


Pour les mauvais comportements


Commençons tout d’abord par les comportements qui n’ont pas lieu d’être, car c’est la principale raison du dressage félin. Nous passerons en revue les différents cas de mauvais comportements chez les chats avec pour chacun les solutions à mettre en œuvre.

De manière générale, il vous faudra adopter un système de récompense-punition, car contrairement aux chiens, les chats se moquent de vous faire plaisir. Alors voici tout ce que vous pouvez mettre en place :


De manière générale


Le système de punition-récompense est indispensable et repose sur plusieurs piliers selon la difficulté qu’à votre chat à comprendre les choses qu’il ne doit pas faire.

Commencez par un NON ferme sur une voix plutôt grave et en tapant dans vos mains pour qu’il associe son mauvais comportement à quelque chose qu’il ne faut pas faire, il vous faudra répéter cette habitude jusqu’à ce que votre chat comprenne que c’est mal.

Ensuite, si cela ne suffit pas, éloignez-le et mettez-le dans une pièce fermée, ans qu’elle ne soit trop petite et sans que cela ne dure plus de 10 minutes, l’idée n’est pas de lui faire vivre un très mauvais moment mais juste de créer une association entre son mauvais comportement et ce moment ennuyeux.

Ensuite, l’utilisation de certains sons, notamment ceux qui sont à une certaine fréquence via des appareils dédiés le fera fuir, c’est une très bonne méthode si votre chat griffe le canapé ou mets son museau dans les plantes et le fera partir immédiatement.

Une autre alternative est d’utiliser une odeur qu’il déteste via un répulsif, très efficace si vous n’êtes pas là. Par exemple vous pouvez dispersez l’odeur sur la table s’il y monte tout le temps, et ne vous inquiétez pas, les odeurs que les chats détestent ne nous sont pas répugnantes, il s’agit par exemple d’odeurs d’agrumes.

Enfin, placer quelque chose qu’il va détester est aussi très efficace, par exemple, placez de l’aluminium dur la porte s’il la gratte la nuit ou mettre des objets qui font du bruit sur la table si il y grimpe, il cessera vite ses mauvaises habitudes.








Pour la propreté


Les chats ont parfois des problèmes à apprendre la propreté lorsqu’ils sont tout jeunes, alors pour éviter d’avoir à nettoyer son urine en permanence ou pire encore, voici comment le dresser pour lui apprendre la propreté :


L’emmener vers la litière


Lorsque votre chat commence à faire ses besoins en dehors de sa litière, ramenez-le directement dedans pour qu’il comprenne que c’est l’endroit approprié pour le faire. Pour faciliter cela, utilisez un spray anti-stress que vous pouvez diffuser au niveau de la litière, c’est un moyen naturel de l’y attirer.




Gratter sa litière


Prenez votre chat, emmenez-le au niveau de sa litière et faites lui gratter les granulés pour le stimuler et lui faire comprendre que c’est un endroit parfait pour faire ses besoins et les couvrir, c’est la chose la plus efficace à faire, mais n’hésitez pas à le faire plusieurs fois par jour, une seule fois ne suffira pas pour qu’il prenne le reflexe d’utiliser sa litière.


Le récompensez

Lorsque votre chat utilise sa litière, même si vous avez dû l’y emmener pour qu’il fasse ses besoins alors qu’ils les faisaient ailleurs, vous créez dans son esprit une association positive avec le fait qu’il fasse ses besoins dans sa litière.

NB : Vérifiez que la litière de votre chat soit adaptée, que ce soit au niveau de la quantité de granulés, de la taille ou de son emplacement, pour vous assurer qu’il ne s’agisse pas d’un problème de litière. Idem pour la castration, un chat mâle non castré aura tendance à marquer son territoire absolument partout.



Les plantes


Les chats et les plantes, c’est toute une histoire, car les chats adorent les feuilles, le terreau, parfois l’odeur et peuvent y faire de sacrés dégâts, mais si vous ne voulez pas retrouver votre plante souillée en rentrant à la maison ou pire encore que votre chat s’intoxique avec (ce qui est le cas de certaines plantes), vous devez le dresser pour qu’il la laisse tranquille.


Utilisez les odeurs


Les plantes ont un inconvénient, il est difficile de les barricader et ce serait mauvais pour votre décoration d’intérieure. Alors munissez vous d’un répulsif et disperser l’odeur sur la plante et lorsque vous rentrerez votre chat aura arrêté d’y faire ses besoins, de fouiller le terreau ou de sauter dessus comme un dératé.


Lui donner une alternative


Parfois, le mauvais comportement du chat est dû au fait que la plante offre des avantages que nul autre objet ne peut lui procurer, alors si votre chat aime tant sa plante pour sa hauteur, offrez-lui un arbre à chat, si c’est pour les feuilles, offrez-lui de l’herbe à chat pour qu’il puisse se purger, et il cessera son mauvais comportement.



Miaulements nocturnes


En voila une habitude qu’adore les félins, que ce soit le soir, ou bien souvent à l’aube, les chats viennent à la porte et miaulent pour obtenir quelque chose, comme par exemple de la nourriture ou des caresses et vont alors vous réveiller ou vous empêcher de dormir.


Ignorez-le


Ce cas est particulier, car l’autorité ne fonctionnera pas, au contraire saura si vous lui répondez qu’il obtient votre attention, alors ignorez-le et au fil du temps, il comprendra que son comportement ne sert à rien et qu’il lui faut attendre. Si votre chat dort avec vous, l’ignorez est la seule solution.


Mettez de l’aluminium et un répulsif sur la porte


Dans le cas ou il gratte, votre chat doit avoir quelque chose qu’il déteste, comme de l’aluminium ou une bande adhésive prévue à cet effet, et s’il miaule, le répulsif le dégoutera trop pour qu’il recommence.


Le nourrir avant de dormir


Si vous le nourrissez le soir, il aura le ventre plein et cessera de vous réclamer à manger au matin, alors faites bien en sorte de le nourrir le soir et il cessera de vous importuner au petit matin.



La question de la sortie


Les chats peuvent aussi vouloir sortir, ici la question est de savoir s’il est en sécurité dehors la nuit, vous pouvez mettre une chatière ou des filets de protection si vous le pouvez. Mais sinon, la seule solution est de l’ignorer.






L’éducation pour des choses voulues


Certains points sont très intéressants en ce qui concerne l’éducation du chat, voici comment dresser votre chat à faire chacun d’entre eux.




Lui apprendre à venir vers vous


Apprendre à votre chat à venir vers vous est très intéressant car il pourra directement venir pour manger pour jouer avec vous ou encore pour une séance de câlin, il sait dans tout ces cas de figure qu’il y sera accueilli à bras ouverts.

Pour ce, prenez des friandises et faites-le venir vers vous en les tendant et en les secouants, si votre chat n’est pas intéressé, s’il vient de manger par exemple, vous pouvez vous approcher un peu de lui pour qu’il en sente l’odeur.

Procédez toujours au fur et à mesure c’est une question d’habitude, et prenez-vous-y lorsqu’il ne fait rien de particulier pour qu’il prenne facilement ce comportement, faites-le 10 fois dans la journée si vous le pouvez.

Pour en améliorer l’efficacité, vous pouvez utiliser un ton de voix haut qui attirera le chat en plus de le rassurer.

Une fois que votre chat en a pris l’habitude pour les friandises, remplacez-les par des caresses (vous pouvez le caresser lorsqu’il mange sa friandise), et il saura que les câlins arrivent dès que vous l’appellerez par ce même ton de voix.


Lui apprendre a ramener son jouet


Et oui, les chats en sont aussi capables, après tout, ils ramènent parfois leurs proies en guise de cadeau pour vous faire plaisir. Alors la première chose à faire et de prendre un jouet qu’il adore, comme un poisson électrique, et qu’il peut rentrer dans sa bouche et laissez-le jouet avec ;

La seconde étape est de lui prendre et de l’inciter a vous suivre, en utilisant le ton de voix adapté comme dit précédemment, puis de le lancer une nouvelle fois, en l’appelant une nouvelle fois avec une récompense.

Au fur et à mesure, il prendre l’habitude de ramener son jouet pour avoir sa récompense.


Lui apprendre à s’asseoir


Cette dernière compétence est très pratique pour qu’il sache se tenir lorsque vous mangez pour prendre l’exemple le plus courant. Commencez par mettre une friandise en hauteur pour qu’il tende son museau et descendez-la au niveau de son nez si rien n’y fait. Et lorsqu’il prend l’habitude de la vouloir, appuyez doucement sur son arrière train pour qu’il se mette en position assise. La aussi, la répétition est la clé.



Pour l’extérieur


Nous allons finir par un cas qui ne concerne pas tous les chats mais ceux qui vivent en extérieur, car dresser un chat à la vie dehors est indispensable pour s’assurer de sa survie s’il n’a pas de limite physique et qu’il a des dangers à proximité comme la route ou des chiens chez des voisins.

La première chose à faire est de lui mettre un collier GPS pour le localiser à tout moment et éviter de le perdre de vie. Vous pouvez mettre vos coordonnées sur le collier pour mettre une double sécurité.

Mais venons-en aux bonnes habitudes :

Attendre le bon moment


La première chose est d’attendre qu’il sache que vous êtes son foyer, environ 30 jours, lorsqu’il commence à se sentir totalement bien avec vous, à partir du moment ou il partage des moments de complicité avec vous et qu’il sait que vous êtes sont foyer c’est un bon point de départ.. Alors ne le laissez pas sortir tout de suite ou il ne rentrera pas.


Commencer au harnais


Le harnais évite que votre chat ne s’égare ou soit hors de contrôle, baladez-le en évitant les endroits qu’il doit éviter, comme une route fréquentée et faites en sorte qu’il s’habitue à certains endroits plus sûrs, comme votre cours par exemple.

Attention à prendre un harnais de qualité et qui ne serre pas trop idéalement un modèle avec une forte longueur permet de lui laisser un minimum d’autonomie pour ne pas qu’il se sente prisonnier du harnais.



Enlever le harnais mais garder un contact physique


Commencez par jouer avec lui dehors ou par le câliner, il sera toujours à votre contact et s’habituera à ne plus avoir le harnais, vous pourrez aussi voir son comportement et vous assurer qu’il n’a pas envie d’aller n’importe où.

A partir du moment ou il se dirige naturellement vers des endroits non dangereux, vous pouvez enlever le harnais.



Faire en sorte qu’il ait de quoi revenir


Faites-en sorte que votre chat ait toujours une motivation à revenir, comme une nourriture qu’il aime bien devant la porte et que la porte soit toujours ouverte, il aura comme ça le réflexe de revenir régulièrement, mais surveillez-le tout de même pour voir s’il ne prend pas de mauvaises habitudes.

La encore, avoir un collier gps vous permet de savoir ou il se situe à tout moment pour pouvoir venir le récupérer en cas de problème, comme sur la route ou s’il ne revient pas car il s’est coincé dans un arbre, ne sachant gérer la redescente.



Gérer le cycle jour-nuit


La nuit, votre chat adorera sortir, en tout cas en été, mais c’est aussi plus dangereux, alors allez-y la aussi progressivement en lui laissant de quoi rentrer ou mettez dans la cour un endroit en hauteur ou il sera tranquille.

Les chats sont des prédateurs naturels et adorent chasser dans le noir, mais même si leur vision est bonne la nuit, elle l’est moins que le jour, et les chats n’ont déjà pas une bonne vision de manière générale, surtout de loin.







Les erreurs à éviter


Il y a deux nombreuses erreurs éviter lorsque vous dressez votre chat, voici les principales erreurs qui sont souvent commises et qui sont contre-productives.


Lui donner du lait 


Le lait est souvent donné à tord au chat car il ne fera que le stocker sous forme de graisse ; mais pourquoi est-il lié à l’éducation du chat ? Et bien tout simplement parce qu’il peut provoquer des vomissements et de la diarrhée. Alors ne l’utilisez jamais comme récompense sinon votre chat risque de subir ces problèmes que vous pourriez prendre comme une mauvaise éducation de votre félin.




Le penser solitaire 


Les chats aiment la compagnie, s’il est seul tout le temps, il cherchera a s’occuper et pourra créer des ravages surtout qu’à long terme, la solitude lui causera en plus du stress qui lui fera faire encore plus de dégâts.




L’adopter à la naissance


Le sevrage est important, un chat sevré trop tôt sera beaucoup plus difficile à éduquer car sa mère ne l’aura pas éduqué correctement et il ne saura pas se comporter correctement et peut vous mener la vie dure sur tous les points que nous avons évoqué précédemment.




Être trop patient


Plus un chat est jeune, plus son dressage sera facile n’attendez pas que ses mauvaises habitudes soient ancrées, de plus, plus votre chat est âgé moins il aura de facilité à comprendre les bonnes choses, toutes races confondues.




Ne pas le stériliser


Un chat non stérilisé ou non castré aura un comportement très agressif, surtout en période de chaleur. En intérieur, il fera des ravages comme uriner partout, en extérieur, il ira se battre avec des chats sauvages et prendra plus de risques.




Le forcer aux câlins

Ne le forcez à rien, c’est toujours une mauvaise idée, attendez qu’il soit d’humeur pour créer des renforcements positifs et l’éduquer.


Mal gérer son environnement


Si vous gérez mal l’environnement du chat, c’est normal qu’il ait un mauvais comportement, par exemple, si vous mettez la litière proche de sa nourriture, il sera dégouté et va probablement aller faire ses besoins ailleurs, alors faites en sorte qu’il dispose d’un bon environnement pour qu’il puisse avoir de bonnes habitudes ;




Gare aux ronronnements


Parfois, les ronronnements des chats sont pris pour du bonheur, mais attention au fait que les chats l’utilisent parfois pour cacher la douleur lorsqu’ils sont malades et que leur malpropreté par exemple ne doit pas dans ce cas être traitée par le dressage mais par la guérison.


Être trop brusque


Si votre chat fait de mauvaises choses, il est vital qu’il puisse être dressé sans violence physique morale ou physique pour ne pas qu’il perde confiance en vous, la punition agressive n’est jamais une bonne solution avec les félins, d’autant plus qu’il ne comprendra pas pourquoi vous faites ça.




Ne pas aller chez le vétérinaire


La visite médicale permet de détecter des problèmes, qu’il s’agisse de maladie ou de comportements et qui doivent parfois être traitées via un traitement spécifique et par une simple éducation du chat.




Le mot de la fin


Le dressage du chat se fait toujours sur plusieurs niveaux, mais dans tous les cas, et quel que soit la race du votre, il est toujours essentiel d’utiliser un système de punition-récompense adapté pour qu’il puisse prendre de bonnes habitudes.

Si vous avez des questions plus précises et que vous souhaitez une réponse complète vous pouvez nous poser la question en commentaires ou par mail et nous vous ferons une joie de vous répondre en détails.