Les chats sont des animaux extrêmement territoriaux, il leur faut par exemple leur propre litière, leur propre gamelle et leur propre espace personnel. Alors si votre chat déménage, il y aura forcément un temps d’adaptation, qui est d’environ 30 jours naturellement, mais qui dépend de plusieurs facteurs, comme l’âge, la fréquence des déménagements passés…. Alors comment habituer un chat à une nouvelle maison ? Dans cet article, je vous dis comment habituer un chat a une nouvelle maison.



Comment habituer un chat à une nouvelle maison ?


Si vous venez de déménager, voici tout ce que vous devez mettre en place pour que votre chat s’y habitue le plus vite possible.




Le jour du déménagement


La première chose est de recréer son espace personnel, un endroit calme, sans agitation et facile d’accès. Retrouver son espace personnel avec des éléments familiers est la première étape pour que votre puisse s’acclimater à son nouvel environnement.

Je vous conseille de ne pas l’emmener tant qu’il y a des travaux ou de l’agitation pour ne pas l’agiter et associer le nouvel appartement à quelque chose de stressant, par exemple, vous pouvez attendre que tout soit installé pour que votre chat emménage dans les meilleures conditions.

Pour ce qui est de transporter le chat jusqu’à la nouvelle maison, faites en sorte qu’il soit le plus à l’aise possible pendant le trajet en voiture, en commençant par le mettre dans une cage qui laisse voir l’extérieur pour limiter son stress. Voici mon article dédié au calme du chat en voiture pour plus de détails.

Faites aussi en sorte de rouler doucement et diffuser des phéromones apaisantes pour qu’il soit dans l’état le plus calme possible lorsqu’il sera arrivé à destination. Si quelqu’un peut le calmer pendant le trajet c’est encore mieux pour éviter tout risque.




Les jours d’après


Pour l’habituer au plus vite, créer des associations positives est idéal car il associera l’environnement à quelque chose de très positif, alors commencez par diffuser des phéromones apaisantes dans toutes les pièces pour qu’il soit le plus calme possible.

Ensuite, faites en sorte que les bons moments soient les plus nombreux possibles dans tout les endroits ou il va fréquemment pour que votre chat les associent à quelques chose de positif.




L’accès à l’extérieur


Si votre chat a accès à l’extérieur attendez avant de le laisser gambader à l’extérieur de votre nouvelle maison, une attente de deux semaines est recommandée, et les premières fois qu’il ira dehors, lui mettre un collier GPS est conseillé pour le retrouver au cas ou il soit parti trop loin.

De plus, veillez bien a connaître l’environnement, par exemple, si vous étiez dans un hameau et que votre nouvelle maison est proche d’une route fréquentée, c’est un facteur qui va fortement réduire son espérance de vie. Alors une clôture pour chat peut être indispensable.

Également les premières fois, vous pouvez garder votre chat à l’œil pour surveiller son attitude et placer sa nourriture dans la cour pour qu’il y revienne naturellement.

Pour ce qui est de la terrasse ou du balcon, placez un filet de protection ou attendez que votre chat soit totalement habitué à son environnement, car s’il n’a pas l’habitude des hauteurs il pourrait tomber, surtout au deuxième étage, car la chute est haute mais a la fois pas suffisamment pour qu’il assure la chute.

Enfin, ne le laissez jamais sortir la nuit avant qu’il n’ait totalement pris l’habitude la journée. Pour vous faire un court résumé, voici comment procéder étape par étape :

  • Le laisser dehors avec vous : Lorsque vous le câliner par exemple en le gardant physiquement avec vous, vous pouvez aussi le promener en harnais pour l’habituer à son nouvel environnement extérieur. Il ne doit pas pouvoir s’échapper pour éviter qu’il ne prenne le moindre danger car il ne connaît pas encore son environnement. Promenez-le uniquement en harnais s’il souhaite se déplacer.

  • Le laisser en autonomie la journée quand vous êtes là : Pour qu’il puisse rentrer quand il veut et que vous puissiez aller le chercher s’il est dehors depuis trop longtemps. Idéalement, prenez-lui un collier GPS pour savoir ou il est précisément. Vous pouvez aussi laisser une fenêtre ou la porte ouvert pour qu’il puisse revenir à tout moment.

  • Le laisser la journée quand vous n’êtes pas là : La journée, c’est moins risqué pour lui car même si les chats voient dans le noir, ils voient moins que le jour, idéalement, laissez-lui un moyen de rentrer si ce n’est pas risqué. C’est l’avant dernière étape.

  • Le laisser la nuit : La dernière étape (qu’il adorera), en laissant si possible un moyen pour qu’il rentre, comme par exemple une chatière. Les chats adorent chasser la nuit en été et peuvent rester toute la nuit à l’extérieur, raison pour laquelle il est préférable de le laisser dehors la nuit lorsqu’il connaît parfaitement son environnement.


Vous pouvez vous équiper des éléments suivants pour faire que l’accès à l’extérieur soit le plus sécurisé possible :

  • Un harnais : Si votre chat a un harnais, vous pourrez le surveiller ce qui sera indispensable au début, lorsqu’il se familiarisera avec son environnement. Les harnais pour chats lui laisse suffisamment de longueur pour qu’il puisse s’amuser.

  • Un collier GPS : Pour le tracer ou qu’il soit et être sûr de le retrouver même s’il est à des kilomètres. C’est un très bon moyen de s’assurer de ne pas le perdre et d’assurer plus de sécurité au cas ou il se coince quelque part ou qu’il se niche dans un endroit potentiellement dangereux.

  • Une clôture pour chat : Pour le laisser dans la cour dans le cas ou il y ait des dangers en dehors de sa cour. C’est une solution radicale mais nécessaire si vous êtres proche de la route ou encore que de nombreux chiens sont dans les parages.

  • Une chatière : Pour que votre chat puisse rentrer à tout moment et en totale autonomie. C’est la solution idéale si votre chat mets son nez dehors pendant la nuit ou passe son temps à miauler pour sortir.


Si un chat est déjà présent


Si vous déménagez avec votre conjoint par exemple et que votre chat va devoir rencontrer le sien, une guerre des territoires peut s’enclencher avec des marquages urinaires voire des bagarres si les chats ne sont pas castrés.

Alors commencez par les habituer doucement, plus ils sont jeunes, plus ce sera facile, et faites en sorte que votre chat puisse passer des moments positifs avec l’autre chat, vous pouvez jouer avec les deux ensembles par exemple pour qu’ils commencent à s’apprivoiser.

Une autre chose est de toujours leur laisser leur coin personnel et de ne rien mettre en commun pour respecter leur nature d’animal territorial.

Leur donner des friandises lorsque vous jouer avec eux est aussi un moyen de créer une association positive entre eux et de faire en sorte qu’ils associent la présence de l’autre à quelque chose de très positif. Plus ils passeront de bons moments ensemble et mieux ils s’entendront rapidement.


Quels éléments pour le rassurer ?


Pour rassurer votre chat, plusieurs choses peuvent être mises en place pour qu’il se sente le mieux possible :

  • Les mêmes objets : Qu’il s’agisse de sa gamelle, de sa litière, des granulés de la litière de la pièce dans laquelle est située son coin personnel. Plus il retrouvera des habitudes qu’il avait et des éléments familiers, mieux il se sentira.

  • Des objets qu’il adore : Typiquement, son arbre à chat, lui permettant une vue panoramique, ce qu’il adore à l’état naturel pour surveiller totalement son territoire.

  • Des habitudes sereines : Comme dormir avec vous par exemple ou avoir un jouet qu’il adore par exemple. Les rituels positives serviront à le calmer le plus possible et le faire se sentir bien dans sa nouvelle maison.

Plus son environnement sera familier plus il sera rassuré et adoptera sa nouvelle maison.



Comment habituer un chat à une nouvelle maison : Le mot de la fin


Pour l’y habituer le plus vite, faites en sorte de mettre en œuvre tout ce qu’il faut du jour du déménagement jusqu’aux semaines qui suivent le déménagement, notamment pour ce qui est de l’accès à l’extérieur.