Protéger son chat: Tout ce qu’il faut savoir

Les dangers se présentent surtout chez les chats d’extérieur, qui ont une espérance de vie plus faible de 30%, en moyenne 15 ans pour un chat d’intérieur contre 10 ans pour un chat d’extérieur. Evidemment, il faut prendre en compte la race du chat, mais cette différence de 30% vaut pour toutes les races.


En intérieur

A l’intérieur, veillez à ce que les plantes ne soient pas toxiques pour les chats, qu’il apprenne à ne pas ronger les câbles et qu’il n’ait pas de danger potentiel lorsqu’il se perche en hauteur, une éducation est indispensable si vous avez un jeune chat avec autorité mais sans violence.

Attention, si vous avez un jeune chat à ne pas laisser traîner n’importe quoi qu’il puisse avaler, comme des cigarettes dans un cendrier ou une pile.

Protégez aussi les endroits ou il pourrait dangereusement sauter, comme une étagère en y plaçant des odeurs qu’il déteste. Par exemple, en mélangeant de l’eau a de la moutarde et du poivre, et en plusieurs bols sur l’étagère, il en sera révulsé et n’approchera pas.

Enfin, s’il est encore très jeune et que vous n’êtes pas la la journée, ne lui donnez pas accès à des pièces qui peuvent comporter un danger ou désactivez l’électricité, qui représente un danger potentiel pour le chat.



Terrasse et balcon

Pour assurer la sécurité de votre chat si vous avez une terrasse ou un balcon, placez un filet de protection de qualité pour qu’il ne puisse pas tomber. Les chats ne tombent pas toujours sur leurs pattes surtout à 2 ou 3 étages de hauteurs, car ils n’ont pas le temps de se remettre sur patte et la hauteur leur est dangereuse à ce niveau.

Vous devez absolument attendre que votre chat ait 4 semaines pour lui en donner l’accès et au début, restez bien avec lui quand il y ait.


L’extérieur

L’extérieur est le point ou vous devez faire preuve d’un maximum de prudence, voici comment assurer la sécurité de votre chat à l’extérieur.


Connaître le territoire et s’y adapter

Connaître le territoire, c’est en connaître les dangers potentiels, pour les chats les dangers potentiels sont les suivantes :

  • Des prédateurs : Si votre voisin à un chien ou que des chats sauvages sont à proximité, il vous faudra y faire attention, normalement, votre chat ne s’en approchera car les animaux marquent leur territoire, mais si les chats s’approchent de votre cours, chassez-le avec un répulsif ou en leur faisant peur en tapant des casseroles. Pour le chien du voisin, idéalement, les faire s’apprivoiser avec votre voisin en surveillant bien les animaux limitera le risque, mais si le chien peut sortir librement, faites en sorte que le chat soit protégé avec des filets de protection par exemple.
  • Des routes : Votre chat doit éviter les routes, lorsqu’il y va, faites-le rentrer pour lui faire comprendre qu’il ne doit pas y aller, surtout si elle est fréquentée et faites aussi en sorte qu’il l’associe au danger. Vous pouvez par exemple le tenir dans vos bras sur le bord de la route lorsque le traffic est grand pour qu’il comprenne le danger de la route.

  • Des arbres : Les chats peuvent se coincer dans les arbres, ce qui n’est pas dangereux en soit mais qui peut poser problème s’il reste coincé et que vous ne le trouvez pas. Une solution simple, lui mettre un collier GPS pour el retrouver ou qu’il soit.

  • Des champs : Les champs sont le terrain de chasse par excellence des chats mais sont pleins de parasites, le déparasiter et le vermifuger est indispensable pour le maintenir en bonne santé.

  • Le climat : Lorsqu’il fait très froid, il est préférable de ne pas le laisser sortir la nuit pour qu’il ne souffre pas du froid pendant la nuit, hormis si vous avez une chatière lui permettant de rentrer.

Un chat qui a accès à l’extérieur doit toujours être tracé via un gps et porter un collier pour que vous puissiez être contacté s’il se perd. Si le territoire est trop dangereux, une clôture pour chat le maintiendra dans votre cour.



Y aller progressivement

Lorsque le chat va a l’extérieur pour le première fois, gardez-le dans vos bras, puis au fil du temps laissez le gambader mais en harnais pour que vous puissiez avoir le contrôle. Ensuite, faites en sorte qu’il puisse sortir seul mais rester dehors pour le surveiller et ramenez-le s’il va trop loin, en utilisant une friandise pour ne pas qu’il vous esquive.

Ensuite, lorsqu’il aura pris le reflexe de rentrer tout seul, laissez-le sortir la journée quand vous êtes à la maison. Puis il pourra avoir une totale autonomie de jour, voire ensuite de nuit, si ce n’est pas un danger pour lui.


Le faire stériliser

Stériliser un chat est indispensable s’il va à l’extérieur, sinon il va se reproduire et se battre avec d’autres chats pour se reproduire, la castration empêchera qu’il ne soit trop agressif et territorial et qu’il s’engage dans des combats qui peuvent être mortels.

En le stérilisant ou le castrant selon son sexe, il prendra beaucoup moins de risque et le risque de blessure sera beaucoup plus faible.



Le faire vacciner et déparasiter

Le faire vacciner lui permet d’éviter des maladies qu’il peut attraper à l’extérieur, en maintenant son carnet de vaccination à jour, il pourra gambader sans se soucier des dangers extérieurs qui peuvent provoquer des maladies parfois graves.


Lui mettre un filet de protection

Si l’environnement est vraiment trop dangereux, il est vital de sécuriser votre chat en lui donnant seulement accès à votre cours, alors faites en sorte qu’il ne puisse pas sortir en plaçant un filet de protection ou une clôture pour chat afin qu’il ne puisse pas sortir de la cour.




La surveillance

Comme je vous l’ai indiqué plus haut, le surveiller est indispensable pour pouvoir savoir ou il est et ne jamais perdre le contrôle sur ses déplacements, pour ce, collier GPS et collier avec vos coordonnées sont indispensables pour qu’il puisse revenir à la maison en toute sécurité.





Protéger son chat: Le mot de la fin




Si vous voulez éviter que votre chat ne subisse des blessures graves voire la mort, mettez bien en œuvre toutes les solutions dont je vous ai parlé précédemment.