Chat qui pleure: Comprendre les causes et agir

Le blogChat qui pleure: Comprendre les causes et agir

Votre chat pleure et cela vous inquiète ou vous fait vous questionner sur pourquoi cela se produit ? Dans cet article, vous découvrirez comment savoir si le chat pleure, pourquoi il le fait et ce qu’il faut faire dans cette situation.

Lorsqu’un chat a un comportement anormal, aussi bénin soit-il, il est indispensable de le comprendre pour éviter de potentielles aggravations et pour que rien ne vienne atteindre la santé de votre chat.

Un chat qui pleure n’aura plus de mystère pour vous et vous pourrez résoudre le problème pour éviter tout risque d’aggravation.


Chat qui pleure : Les causes

Celles et ceux qui ont un chat se rendent compte que, contrairement aux chiens, les chats ne se plaignent que rarement dans leur attitude. Ainsi, lorsque votre chat commence à pleurer cela paraît anormal et de nombreuses causes peuvent expliquer ce comportement.

Cela peut-être un avertissement ou le signe d’une douleur, dans tous les cas, il est essentiel d’en comprendre les causes pour pouvoir agir et l’aider.


Mon chat pleure-t-il vraiment ?

Les pleurs du chat ne sont pas similaires aux notre car ils ne larmoient pas comme nous et les causes peuvent-être un peu différentes des nôtres. Mais par simplicité, nous allons considérer que tout larmoiement correspond à des pleurs, car même des larmoiements sans larmes qui coulent peuvent être causé par des problèmes plus profonds.

Voici les raisons principales pour lesquels les chats pleurent ou peuvent larmoyer.


Le canal lacrymal

Les chats vivent normalement avec un canal lacrymal bloqué. Ainsi lorsqu’un chat pleure, il n’émet pas de larmes mais des vocalisations. Le son est généralement désagréable et suggère la souffrance, il est donc totalement différenciable des miaulements habituels.

Si les larmes sont de couleurs jaunâtres, alors il peut s’agir d’une infection qui nécessite un examen chez le vétérinaire.


Le changement

Les chats, surtout les jeunes chatons, peuvent larmoyer lorsque leur environnement change car ils sont très territoriaux et détestent le changement qui les stressent énormément. Ils peuvent alors pleurer tant qu’ils ne sont pas habitués à ce changement.

Le temps et la patience feront leur œuvre, cela peut-prendre jusqu’à un mois en cas de déménagement.

Vous pouvez accélérer le processus d’adaptation en utilisant des objets familiers au chat, comme des objets aux parfums familiers de votre chat.

Leur apporter du réconfort ou jouer avec eux est également essentiel pour qu’ils s’habituent vite à leur nouvel environnement.

Leur comportement est un peu semblable aux enfants qui pleurent à cause de l’insécurité et des traumatismes du passé.

Des dois de tout petits changements peuvent leur faire peut, comme des bruits inhabituels ou des visites et ils cherchent alors la sécurité.

Si votre chaton pleure souvent et montre de la peur, il est important d’y prêter attention et de le faire sentir en sécurité quand il y a du changement sous peine qu’il ne commence à développer un comportement anti-social.


La faim

La faim peut pousser les chats à pleurer. Veillez à bien le nourrir, car contrairement à nous, il ne peut pas jeûner très longtemps et doit donc toujours manger correctement.

S’il a du mal avec la nourriture que vous lui proposez, mettez-lui de la nourriture pour chat, riches en lipides et protéines, plus facilement assimilables que les protéines.





mon chat pleure


La douleur

Un chat qui souffre à tendance à être larmoyant et abattu. S’il ne miaule plus et ne ronronne plus, il est possible qu’il ait mal et vous pouvez bouger son corps pour essayer de voir s’il a mal quelque part.

Remarquez également s’il mange, boit de l’eau et utilise normalement sa litière.

Evidemment la douleur doit faire l’objet d’un passage chez le vétérinaire.


Votre chat est en chaleur

Une autre cause qui peut pousser votre chat à pleurer et qui s’accompagne de miaulements persistants est la phase de la puberté si votre chat n’est pas castré qui conduit à des périodes de chaleurs.

Il faut veiller à ce qu’il ne puisse pas sortir durant cette période car votre chat, si c’est une femelle, pourrait revenir enceinte. Et qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle, il peut également ramener des maladies.

Pour cette raison, le stériliser est la décision la plus sûre pour votre chat et sa santé.

En attendant la stérilisation de votre chat, vous pouvez le calmer avec des parfums et de la musique. Une simulation d’accouplement pour chat peut aussi vous aider tant qu’elle n’est pas stérilisée.


Vous venez d’adopter un chaton

Si l’adoption de votre chaton est récente, il vous suffit de vous armez de patience, le temps qu’il s’habitue à sa nouvelle vie. Il est probablement dérouté par son nouveau cadre de vie, Plus vous le ferait se sentir à l’aise et plus vite il arrêtera de pleurer.

Vous pouvez passer du temps avec lui, le dorloter, jouer avec lui, lui offrir des jeux pour le faire se sentir en sécurité plus rapidement.


En cas de deuil

S’il y a eu une perte humaine ou féline dans la vie du chat, il pleur pour exprimer son deuil et les pleurs disparaîtront lorsqu’il aura fait son deuil.



Si votre chat est âgé

Un chat âgé peut ressentir des gênes à cause de la détérioration de son état. Ce n’est pas une raison pour le laisser dans cet état car un traitement médical peut-être nécessaire mais il sera de plus en plus sujet aux maladies.

Vous pouvez réduire le niveau de maladie en vous assurant qu’il fasse un minimum d’activité physique, notamment s’il vit en appartement et en vous assurant que sa nourriture soit de qualité.


Il se sent seul

Le chat peut miauler parce qu’il se sent seul car les chats détestent la solitude. S’il est seul la journée, offrez-lui des jeux et activités qui l’occuperont lorsqu’il ne sera pas là.

Faites aussi en sorte qu’il ait son confort, avec de la nourriture qui l’aime, de l’eau fraîche, et surtout une litière propre.

Idéalement, accueillez un deuxième chat qui lui tiendra compagnie.


Il est irrité


Il peut avoir de la poussière dans les yeux ou alors l’ai est peut-être trop sec pour lui, le poussant à pleurer pour mieux humidifier l’œil et le garder dans un environnement sain.

S’il se frotte régulièrement les yeux, il y a forcément quelque chose qui le gêne, peut-être même a-t ’il quelque chose de coincé.


Il a une infection

Certaines infections du chat, comme le Coryza, peuvent amener à une conjonctivite pouvant devenir purulente.

L’intervention du vétérinaire sera essentielle pour que l’infection ne cause du tort à votre chat et lui permettra de se rétablir rapidement.





chat qui pleure


Une anomalie anatomique

Un problème au niveau des canaux lacrymaux peut conduire à des larmoiements et peut parfois rendre la chirurgie indispensable.


Une malformation palpébrale

Certains chats présentent des anomalies au niveau des paupières les poussant à pleurer. La aussi, une chirurgie peut-être la seule solution à ce problème.


Les cas particuliers

Il existe de nombreux cas particuliers concernant les pleurs des chats. Votre chat peut subir un ou plusieurs de ces cas. Nous avons réuni les cas les plus courants de chat qui pleure.


Chat qui pleure la nuit


Une raison pour laquelle votre chat pleure la nuit est la recherche de votre attention. Vérifiez qu’il ait bien accès à son alimentation et qu’il ait de quoi s’occuper quand vous dormez. Si cela ne vous dérange pas, vous pouvez aussi dormir avec lui.


Chat qui pleure tout le temps

Par précaution, emmenez-le chez le vétérinaire car des pleurs félins en continu peuvent être le signe d’une maladie sous-jacente ou d’une douleur.


Chat qui pleure d’un œil

Votre chat à probablement un excès de production de larmes ou une gêne à leur évacuation vers la cavité nasale et de la bouche qui conduit votre chat à pleurer.

Il se peut aussi qu’il ait une inflammation de l’œil comme une conjonctivite.

Si la situation dure, emmenez-le chez le vétérinaire.


Chat qui pleure comme un bébé


De tels pleurs sont pour le chat une façon de vous faire comprendre qu’il a besoin de quelque chose, qu’il s’agisse d’eau ou de nourriture ou parfois d’attention. De nombreux chats parviennent à modifier leur voix pour que cela ressemble aux cris d’un bébé (et oui ils sont malins…).

Vérifiez qu’il ait bien tout ce dont il à besoin pendant que vous dormez et si vous le souhaitez, vous pouvez dormir avec lui, sinon, il finira par s’habituer au fait que vous ne dormiez pas avec lui.


Chat qui pleure et éternue

Votre chat est clairement malade et doit-être emmené chez le vétérinaire qui déterminera la source du problème et vous fournira un traitement adapté.


Chat qui pleure avec un oeil gonflé

Il y a un problème oculaire, peut-être une conjonctivite. Votre vétérinaire vous fournira la aussi les médicaments contre ce problème.


Chat qui pleure et miaule

C’est une manière pour votre chat de communiquer qu’il a besoin d’attention. A la manière d’un enfant, il pleure et miaule pour vous faire comprendre qu’il s’ennuie. Faites-en sorte qu’il s’occupe ou prenez du temps pour lui, notamment si c’est un jeune chaton.


Chat qui pleure marron

Le marron est dû à un dépôt de saleté. Nettoyez le bien avec du sérum physiologique pour chat pour éviter une potentielle infection.


Chat qui pleure rouge


Il peut s’agir d’un dépôt de saleté ou de sang, qui justifie un rendez-vous rapide chez le vétérinaire.


Chat qui pleure et vomit

Il s’agit probablement d’une inflammation. Peut-être également que votre chat est malade, car une maladie féline peut l’amener à vomir.

Si le vomit est fréquent ou durable et qu’il n’y a pas de boules de poils, alors la aussi il faudra l’emmenez chez le vétérinaire car les vomissements du chats sont souvent liés à des maladies.


chaton pleurant



Comment calmer un chat qui pleure ?

Si votre chat est agité avec des cris et des miaulements qui accompagnent les pleurs est de vérifier si tout est ordre au niveau de l’eau ou de la nourriture. Le bac à litière est-il propre ? Faites-en sorte qu’il ait tout ce dont il a besoin pour évacuer son stress.

La première chose est de toujours comprendre la cause en vous posant un maximum de questions qui seront de toute façon utile si vous devez aller chez le vétérinaire pour l’aider à connaître le contexte dans lequel apparaissent ces pleurs.

Parfois, ce genre de questions peut vous aider à résoudre définitivement le problème car il peut s’agir de quelque chose de tout simple, comme un chauffage trop sec ou quelque chose de coincé dans l’œil ( a ne retirer que dans le cas ou il est facilement enlevable, sinon ce sera au vétérinaire de le faire).

Si les pleurs sont insistants, alors une visite chez le vétérinaire est indispensable pour faire passer les pleurs du chat.





Comment soigner un chat qui pleure ?

Vous pouvez déjà utiliser des compresses physiologiques ou du sérum physiologique pour le traiter avant la visite chez le vétérinaire. Commencez par le positionner sur vos genoux puis allez-y doucement sous peine qu’il ne s’en aille.

Ensuite, vérifiez bien que tout son environnement soit bon, de la nourriture à l’eau en passant par l’air et la gestion des changements qui ont pu se présenter au chat.

Mais n’oubliez pas que si les pleurs ne passent pas, un passage chez le vétérinaire est indispensable pour éviter une aggravation des symptômes.


Que fera le vétérinaire ?

Il commencera par vous poser des questions sur les larmoiements de votre chat :

·       Quand se produisent les pleurs ?

·       Quels sont les autres symptômes ?

·       Depuis quand est-ce le cas ?

·       Quel est son alimentation ?

·       Va-t-il en extérieur ?

·        …

Ensuite, il examinera votre chat pour trouver la cause qui fait pleurer votre chat. Puis il vous fournira un traitement adapté, ou au pire des cas, vous recommandera une chirurgie pour votre chat.


Le mot de la fin 

Un chat qui pleure ne signifie pas forcément qu’il y a un problème, mais si vous n’en trouvez pas la cause et que les larmoiements se poursuivent, rendez-vous chez le vétérinaire pour éviter tout risque d’aggravation de symptômes.


Plus d'articles