Vous avez un chat qui souffle ? Cela peut provenir de plusieurs causes et signifier plusieurs choses. Il est donc vital de pouvoir en trouver la cause et de mettre en place les bonnes solutions pour arrêter de souffler et reprendre un comportement normal. Dans cet article, je vous dit tout sur cet attitude du chat pour que vous puissiez en trouver la cause et mettre en place les bonnes solutions.


Chat qui souffle : Ce que ressent votre chat


Lorsque votre chat se met à souffler, alors ce n’est jamais quelque chose de positif car votre chat à peur ou et confus ou encore surpris. L’adrénaline le pousse à souffler comme reflexe de défense et cherche à faire peur à la menace immédiate et peut ensuite devenir physiquement agressif pour répondre à cette menace.

Un chat qui souffle est toujours dans état de stress, et il est essentiel que vous compreniez la cause de ce problème, surtout s’il est récurrent pour qu’il puisse cesser de se comporter comme ça et retrouver son calme naturel.




Pourquoi fait-il ça face à une éventuelle menace ?


Le chat se met tout d’abord dans une position d’attaque pour impressionner, à l’image du serpent, et va souffler pour montrer à son adversaire qu’il est prêt à agir. Ses oreilles plaquées en arrière couplées à une posture cambrée servent respectivement à aiguiser ses sens et à impressionner la menace.

Enfin, et surtout, les crocs sont de sortie et le soufflement est là pour montrer à la menace ce qu’elle encourt en cas de conflit. Il s’agit ainsi d’un signe d’avertissement qui sert à éviter si possible le conflit physique pouvant conduire à des blessures.


Les causes et leurs solutions


Ce problème de comportement n’est jamais injustifié et vous devez absolument en connaître les causes pour mettre en place les bonnes solutions et éviter que la situation n’empire ou ne se reproduise.




Il veut être tranquille


Parfois, votre chat va se mettre à souffler alors que vous le caressez tendrement ou lui donnez de l’affection. Mais s’il souhaite dormir ou manger tranquillement, sa patience aura des limites et il se mettra à sortir les dents et à souffler pour vous faire partir.

Laissez-le tranquille, sinon vous perdrez sa confiance et votre relation se dégradera. Évitez de le déranger quand il ne montre pas l’envie de jouer ou d’être avec vous et surtout lorsqu’il est en train de dormi, de manger ou de faire ses besoins car il a besoin d’être au calme.

Dans le cas contraire, il aura tendance à moins bien dormir si vous le dérangez quand il dort, car il sera préparé à se réveiller pour faire face à une menace et manquera de sommeil en conséquence, car le moindre bruit ou passage le mettra sur ses gardes.

S’il mange et qu’il est tout le temps dérangé par le bruit ou vous-même ou un autre animal, il sera moins enclin à manger et s’il a accès à l’extérieur, il se nourrira plus de ses proies de ce que vous lui donnez.

Si vous le dérangez lorsqu’il fait ses besoins, il les fera soit moins souvent, amenant des problèmes de santé, soit les fera ailleurs et souillera votre maison.

Ne dérangez jamais votre chat dans ses situations car votre relation de confiance en sera détériorée car il ne pourra plus vous faire confiance.

Si votre chat est autant sur ses gardes en ces moments-là, c’est tout simplement parce qu’il garde son instinct naturel même à l’état domestique, et dans la nature, ces trois moments représentent des instants ou il ne peut se défendre ou fuir facilement et il lui faudra toujours se sentir en pleine sécurité lorsqu’il accomplit ses besoins physiologiques.


Il a mal


Si vous le touchez alors qu’il ne dort pas, ne mange pas et ne fait pas ses besoins, il a probablement mal, qu’il s’agisse d’une blessure ou d’une maladie. Si ce comportement persiste et qu’il refuse tout contact physique en étant très agressif lorsque cela se produit, alors il est vital de l’emmener chez le vétérinaire car il souffre probablement.

Essayez de voir s’il a d’autres symptômes en parallèle pour en savoir plus, il peut par exemple être fatigué à cause d’une maladie ou changer de position de sommeil pour ne pas dormir sur la blessure.

Une maladie s’accompagnera souvent d’une baisse de tonus et de nombreux symptômes qui nous sont communs, comme le nez bouché ou encore de la fièvre.

Une blessure va réduire sa mobilité et c’est seulement l’endroit de la blessure qui va le déranger car cela va en aggraver la douleur.




Il se sent menacé par un autre animal ou le menace


Si un nouvel animal est arrivé dans le foyer, votre chat peut vouloir marquer son territoire et montrer au nouvel arrivant qu’il est chez lui. Faites donc bien attention à ce qu’ils aient leurs coins bien séparés, qu’il s’agisse de la litière, de la nourriture ou encore de la nourriture. Présentez les animaux doucement pour qu’ils puissent s’apprivoiser et cohabiter sereinement.

Pour favoriser leur entente, vous pouvez diffuser des phéromones apaisantes lorsqu’ils sont ensemble pour créer une amélioration de leur humeur et en profiter pour jouer afin qu’ils puissent commencer à passer des bons moments.


Il stress


Les chats ont horreur du stress et lorsqu’ils sont dans un environnement bruyant ou inconnu ou agité, alors ils vont devenir agressifs et peuvent se mettre à souffler. Faites donc le nécessaire pour le rassurer, comme par exemple lui diffusez des phéromones apaisantes.

Si cela se fait depuis longtemps sans qu’il n’y ait de nouveaux éléments qui lui nécessite de s’adapter, alors il est vital de trouver la cause de son stress, comme par exemple un manque d’hygiène, du bruit ou encore de l’agitation, et de la supprimer.




Chat qui souffle : Le mot de la fin


Un chat qui souffle n’est pas quelque chose de préoccupant, mais il convient tout de même d’en faire cesser la cause afin qu’il reprenne un comportement normal et ne soit plus sur ses gardes et qu’il puisse continuer à vivre en confiance dans votre foyer.