Si votre chat a une respiration bruyante, il souffre d’un problème au niveau respiratoire, par forcément grave mais qui va nécessiter de résoudre le problème. Voici les causes du problème et les solutions à apporter à chacune.


Chat qui a une respiration bruyante : Les causes et leurs solutions


Si votre chat a une respiration bruyante, alors il s’agit de l’une des causes suivantes. Pour chacune, je vous guide vers les solutions les plus appropriées à mette en place pour que vous soyez sur de mettre en place les bonnes actions.




Les infections


Causées par des infections bactériennes et parfois virales, les infections touchent surtout les vieux chats. Si en plus d’avoir une respiration bruyante votre chat semble malade et léthargique, alors il vous faudra vous rendre chez le vétérinaire car une infection est très probable.

Plus le chat est vieux, plus il sera sujet aux infections et aura de plus en plus de difficultés à s’en remettre au fil des années qui passent. Pour limiter les infections, vous pouvez renforcer son système immunitaire en lui donnant des compléments alimentaires y étant dédiés et lui faire faire de l’exercice, les vieux chats étant souvent trop mous et ne stimulant pas assez leur système immunitaire. Des jeux calmes seront acceptés par votre vieux félin.




Les allergies


Pollens, acariens et aliments peuvent causer de l’asthme à votre chat et il va respirer plus bruyamment car son système respiratoire se resserre au contact de l’allergène. Une allergie au pollen se caractérise par des yeux rouges, qui pleurent et ou un éternuement.

Essayez de voir dans quelles circonstances se produisent les problèmes de respiration bruyante et vous pourrez vérifier la présence d’une allergie. Le vétérinaire pour prescrire des antihistaminiques.

En attendant faites en sorte qu’il reste à l’intérieur, nettoyez bien toute la maison et surtout les matelas et autres nids à acariens. Enfin, retournez à l’ancienne alimentation si vous avez changé pour limiter les symptômes avant la visite chez le vétérinaire.

Vous pouvez aussi aller chez le pharmacien pour obtenir des solutions naturelles qui permettront au moins de réduire les symptômes de votre chat.




Les parasites


Si votre chat a des points blancs dans ses selles ou dans son pelage, il est infesté de parasites au niveau de son organisme et il faudra alors le faire déparasiter et le faire vermifuger pour éviter des récidives.

Les parasites n’épargnent pas les chats vivants à l’intérieur car en plus d’être présents dans la nature, une simple piqure de moustique peut transmettre des portées de larves qui se multiplieront dans l’organisme du chat.

Les parasites finiront par être mortels et vous ne devez pas trainer pour la visite car tout ira pour le pire si rien n’est fait car a part lui faire un shampoing anti-parasite pour le soulager temporairement, seul le déparasitage les éliminera tous.




L’asthme


L’asthme félin peut aussi le faire respirer bruyamment, alors si vous constatez qu’il le fait lorsqu’il réalise un effort, alors le vétérinaire devra la aussi lui fournir un traitement adapté à son problème.

En attendant, ne le faites pas trop faire d’efforts et laissez-le bien à l’intérieur car des efforts intenses peuvent le mettre en danger tant qu’il n’a pas reçu son traitement.




Un corps étranger


Votre chat a peut ingérer un corps étranger ou une boule de poils qui obstrue partiellement ses voies respiratoires, il sera peut-être nécessaire de le faire retirer chez le vétérinaire s’il est trop enfoncé au risque de le blesser si vous le faites vous-même.

Les jeunes chats sont plus a risque car ils ont tendance à mettre leur nez partout. Vous pouvez essayer de mettre du sérum physiologique dans son nez et de le frotter doucement avec un mouchoir pour qu’il puisse se déloger, ce qui fonctionnera s’il n’est profondément enfoncé.




Des polypes


Très fréquentes chez les jeunes chats, les polypes peuvent aussi rendre la respiration de votre chat bruyante, alors faites en sorte de l’emmener chez le vétérinaire, car si aucune autre cause n’est crédible, votre chat a probablement des polypes.

une polype est une tumeur bénigne dont la cause est inconnue et qui peut nécessiter une opération chirurgicale pour le débarrasser de ce problème.



La rhinotrachéite



Cette maladie le fera respirer bruyamment en plus de tousser, d’éternuer et d’avoir de la fièvre. Il peut aussi s’arrêter de manger. Heureusement, il vous suffit d’obtenir un traitement du vétérinaire pour lui abréger sa maladie.



Un épanchement pleural

Cette accumulation de liquides entre les poumons et les parois thoraciques va causer des difficultés à respirer au chat et la cause sous-jacente à ce problème doit être traitée par le vétérinaire;



La respiration du chat : Un danger potentiel


Les chats ne peuvent pas respirer par la bouche, un problème respiratoire est donc à surveiller de près, faites donc en sorte qu’il ait toujours le nez propre en le nettoyant avec du sérum physiologique et en lui assurant un air le plus sain possible.

Les chats au nez aplatis sont les plus a risques car leur respiration est naturellement moins bonne que celle des autres chats.


Que faire en attendant le vétérinaire?


La première chose à faire et d’éviter toute source de problème respiratoire, comme la fumée de cigarette ou encore les produits ménagers, vous devez assurer un air le plus sain possible à votre félin, des anti-odeurs peuvent vous y aider.

La deuxième chose est de vous assurer que son nez n’est pas encombré et vous devrez ainsi faire attention à bien nettoyer son nez s’il a du mucus a l’intérieur.

Enfin, ne le laissez pas sortir car vous ne savez pas jusqu’où il peut aller et s’il sera en capacité de revenir avec ces problèmes de respiration bruyante du chat. Le chat doit être gardé à l’intérieur en attendant que le problème ne soit résolu.




Chat qui respire bruyamment : Le mot de la fin


Si votre chat respire bruyamment, faites-en sorte qu’il puisse être traité à la source car il peut s’agir d’un problème médical qui ne pourra être réglé que par la prise de certains médicaments prescrits par le vétérinaire.