Chat qui a le nez bouché et des ronflements : Pourquoi et que faire ?

SantéChat qui a le nez bouché et des ronflements : Pourquoi et que...

Si votre chat a le nez bouché et des ronflements, il est vital d’en trouver la cause, car il peut s’agir d’un problème important, surtout si la respiration du chat est touché, étant donné qu’il ne peut pas respirer par la bouche. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet :



Chat qui a le nez bouché et des ronflements : Les causes et leurs solutions


Plusieurs causes peuvent être à l’origine du problème, voici les principales d’entre elles et comment y réagir en sachant reconnaître le problème à la racine :




Anomalie congénitale


Une anomalie congénitale provoquera un ronflement et sera fréquente chez les chats au nez écrasé, elle sera souvent due à une anomalie de naissance et peut être associée à des problèmes de nez bouché pendant les moments humides.

Si jamais vous avez un chat à tête plate, vous devrez absolument faire en sorte qu’il puisse se rendre chez le vétérinaire afin qu’il le prenne en charge en prévision du pire, faites toujours preuve de prudence avec les chats brachycéphales.





Coryza


Si jamais les ronflements et le mucus nasal s’accompagne d’éternuements, il peut s’agir du Coryza, qui ressemble à une grosse grippe et qui est dû à des infections de deux grands types de virus, les herpès virus et les calcivirus.

Les vaccinations annuelles protègent contre ces virus et permettent d’en limiter la gravité, l’infection dure en moyenne 3 semaines mais si vous soupçonnez qu’il a cette maladie, isolez-le des autres chats qu’il pourrait contaminer et rendez-vous chez le vétérinaire.






Polypes


Les polypes peuvent aussi causer ronflements et nez bouché du chat, et il est indispensable de vous rendre chez le vétérinaire, notamment si le chat présente des mouvements anormaux, des écoulements de sang ou encore une surdité.





Objet coincé


Vérifiez également s’il à un objet coincé dans sa gorge, il pourrait s’agir d’un petit cailloux par exemple ou encore d’une petite boule de poils, si vous voyez que quelque chose coince, retirez-le mais si c’est trop difficile, faites en sorte de laisser faire le vétérinaire, car il pourra faire le nécessaire sans danger.






Allergie


Une allergie est aussi à suspecter, vous pouvez par exemple regarder si cela se produit quand il va dehors ou s’l se gratte excessivement, il peut s’agir d’une allergie au pollen ou d’un problème lié aux acariens par exemple et qui nécessitera un traitement.





Maladie chronique


Enfin, notamment si c’est l’hiver, il est possible que le chat soit malade et il faudra le mettre dans les meilleures conditions de rétablissement, en laissant à l’intérieur, dans une température ambiante tempérée et dans le confort nécessaire. Si cela perdure, faites toujours en sorte de vous rendre chez le vétérinaire.



En cas de doutes


En cas de doutes, rendez-vous chez le vétérinaire pour éviter le pire. Le vétérinaire procédera à des examens d’imagerie médicale dans la plupart des cas et un scanner et une IRM pourront être réalisés dans la plupart des cas.

Il est toujours indispensable d’évaluer les structures internes du crâne, l’épaisseur des tissus, le niveau de santé osseux pour voir quelle est la cause précise du problème. Il est aussi indispensable qu’une rhinoscopie puisse permettre de voir la qualité de la muqueuse nasale.





Les bons réflexes à adopter


Quelle que soit la cause du nez bouché et des ronflements du chat, il existe des solutions qui lui permettront d’aller mieux, voici tout ce que vous pouvez mettre en place :





La position de sommeil


La position de sommeil a une influence sur sa capacité à respirer comme il faut et à éviter le ronflement, commencez par lui permettre de dormir sue le côté, il doit ne pas être trop au froid, sinon, il dormira en boule et il devra aussi avoir suffisamment d’espace pour pouvoir s’étaler en dormant.

Pour ce qui est de la position de sommeil, il est nécessaire que votre chat puisse avoir de quoi en change facilement, alors faites en sorte qu’il puisse s’étendre comme il le veut, sinon, il sera aussi obligé de dormir en boule.





L’environnement


Pour ce qui est de son environnement, il est également indispensable de le soigner au maximum, par exemple, s’il fait trop froid, il en souffrira, car il n’est déjà pas très en forme, sauf si c’est un chat à poils longs.

Pour ce qui est de la qualité de l’air, elle doit également être très soignée, et il est indispensable que votre chat soit en capacité de ne pas subir la fumée de cigarette et les autres substances qui peuvent nuire à la qualité de l’air.



Le mucus


Il vous faudra ensuite nettoyer le nez du chat, pour le déboucher, commencez par diffuser un spray anti-stress pour chat qui permettra de le détendre et qu’il ne se débatte pas pendant que vous lui nettoyez le nez.

Pour ce qui est du nettoyage en lui-même, prenez du sérum physiologique pour chat a mettre dans les narines du chat pour déloger le mucus coincé, et nettoyez avec une compresse stérile, allez-y doucement, il faut qu’il puisse se ramollir dans le cas ou le nez est très bouché. Enfin, récompensez-le après pour qu’il puisse savoir que ce type de comportement aboutira à quelque chose d’agréable.





Les questions à se poser


Pour savoir si le vétérinaire doit être appelé, il est vital de se poser plusieurs questions, comme le moment ou le problème est survenu, l’évolution des symptômes ou leur fréquence. Il est indispensable d’aller chez le vétérinaire si le problème s’aggrave ou qu’il entrave la respiration du féline. L’âge du chat doit aussi être pris en compte, les chats de 12 ans ou plus ont plus de problèmes graves.





Chat qui a le nez bouché et des ronflements : Le mot de la fin


Si votre chat a le nez bouché et des ronflements, faites en sorte d’en cerner la cause et assurez-vous de vous rendre chez le vétérinaire en cas de doute, il est toujours indispensable que le chat puisse aussi être dans les meilleures conditions tant qu’il n’est pas totalement rétabli.




Plus d'articles