Chat qui tremble en dormant : Comprendre et agir

Le blogChat qui tremble en dormant : Comprendre et agir

Vous avez un chat qui tremble en dormant? Il peut y avoir plusieurs explications derrière ce phénomène. 

Lorsque les chats se reposent ils peuvent parfois trembler voire vibrer : Mais pourquoi les chats tremblent-ils lorsqu’ils dorment ? Comment se fait-il qu’ils semblent presque vibrer?

Est-ce que tout va bien ou y a-t-il quelque chose de préoccupant derrière cette habitude de sommeil? Essayons de découvrir les causes possibles de ce phénomène, qui peut souvent paraître plus bizarre que cela ne l’est en réalité.


Chat qui tremble en dormant : Combien de temps les chats dorment-ils?


Quand ils dorment, les chats nous paraissent toujours adorables, et nous sommes souvent tentés de rester les bras croisés en les regardant jusqu’à ce qu’ils se réveillent; parfois ils peuvent aussi être extrêmement drôles, surtout si nous les surprenons en train de faire une sieste dans les positions les plus absurdes (vous voyez très bien de quoi je parle).

Cependant, il arrive parfois qu’en les observant pendant leur sommeil, nous remarquions un phénomène quelque peu étrange: ils semblent trembler et vibrer dans leur sommeil. Et ne pouvant déterminer les causes de ce phénomène, que nous n’avions pas remarqué par le passé, on peut aussi s’inquiéter et craindre que ce soit les premiers signes d’un problème de santé.



Dois-je toujours m’inquiéter si mon chat tremble en dormant?


Pourquoi les chats tremblent-ils lorsqu’ils dorment? Devez-vous vous en inquiétez? Dans certains cas, et en particulier chez un chat plus âgé, vous pourriez prendre ces tremblements pour des convulsions .

Mais je vous rassure, il n’y a pas forcément à s’inquiéter. Essayons donc de clarifier et de comprendre d’abord comment le sommeil fonctionne pour les chats, puis je vous expliquerait pourquoi votre chat tremble lorsqu’il dort.



Le sommeil du chat


La première chose à savoir quand il s’agit du sommeil de nos amis félins, c’est qu’il peut être de trois types . Il peut également être constitué de 3 phases consécutives au cours d’un sommeil de plusieurs heures ou d’une nuit entière.

La première phase est la plus légère de toutes et généralement aussi la plus fréquente: c’est celle qui caractérise les siestes que le chat fait pendant la journée, même si nous aimerions peut-être passer du temps avec lui.

Bien qu’il soit immobile et détendu dans une position confortable et qu’il ait les yeux fermés, il garde toujours une conscience relative de ce qui se passe dans son voisinage immédiat, comme si il était à moitié endormi. Cela est du à son instinct animal qui à l’état sauvage lui permet de dormir tout en percevant des dangers potentiels.

Vous le verrez bouger les oreilles ou le nez s’il perçoit un son ou une odeur quelconque autour de lui, et selon le type de stimulus qu’il reçoit, il ne lui faudra pas longtemps pour se réveiller soudainement, bouleversé par l’interruption soudaine.

C’est en fait un mécanisme de défense que son corps met en place pour lui permettre de se reposer et de reprendre des forces sans le laisser baisser trop sa garde et le maintenir au moins partiellement alerte et capable de percevoir les dangers. 

C’est une capacité précieuse pour les chats vivant à l’état sauvage ; et votre chat conserve cet instinct qui est inscrit dans son patrimoine génétique, même si il n’en a plus besoin.

Heureusement pour lui ce n’est pas le seul type de sommeil auquel il a accès: il y a aussi une phase de transition , plus intense que le « demi-sommeil » qui vient d’être décrit mais défini comme « sommeil léger » et de durée plus courte. Il, à son tour, ouvre la voie à un sommeil plus profond, également appelé sommeil paradoxal . Dans cette troisième phase, que nous autres humains vivons aussi et que nous partageons avec les oiseaux et autres animaux, l’activité cérébrale augmente provoquant des mouvements oculaires rapides (Rapid Eye Movement, dont il tire son nom) sous les paupières.








Les chats rêvent-ils?


Il faut savoir que les chats rêvent aussi , tout comme nous et pendant la phase REM. En effet, ils rêvent bien plus que nous: si cette phase survient chez l’homme toutes les 90 minutes de sommeil, chez le chat elle se produit toutes les 25 minutes et dure en moyenne 6 ou 7 minutes.

Si d’habitude le chat semble complètement détendu, il est également possible que dans cet intervalle de temps particulier, les muscles se contractent, produisant le fameux «tremblement» qui ne manquera pas d’attirer notre curiosité.

Il existe d’autres comportements similaires qui accompagnent ce tremblement ou cette vibration pendant le sommeil: il peut parfois bouger ses jambes, ses moustaches et sa queue ou même miauler.

De nombreux chercheurs soutiennent qu’en l’absence de comportement suspect, il s’agit d’un phénomène absolument inoffensif et en effet extrêmement important pour le développement du système nerveux , en particulier chez les spécimens plus jeunes. Si vous pensez qu’il n’y a rien à craindre, gardez-vous de réveiller un chat qui dort si profondément, même si vous le voyez secouer ou bouger certaines parties du corps.



Tremblements chez les chats qui dorment: quand s’inquiéter ?


Mais quels sont exactement les comportements suspects à garder à l’esprit? Dans quelles conditions devrions-nous supposer qu’il y a effectivement quelque chose qui ne va pas chez notre chat et l’emmener immédiatement chez un vétérinaire pour un examen plus approfondi?

Les tremblements pendant le sommeil ne sont généralement pas un signal d’alarme: plus généralement, les comportements et réactions que l’on peut observer chez votre chat, même en dehors de celui-ci, doivent être préoccupants.

L’ épilepsie mentionnée ci-dessus , par exemple, provoque des crises même lorsqu’il est complètement éveillé et des symptômes très spécifiques qui peuvent être remarqués pendant la journée; ces attaques sont causées par diverses raisons, notamment les accidents vasculaires cérébraux, l’intoxication par des médicaments ou d’autres produits chimiques, des déséquilibres métaboliques, des traumatismes crâniens, des problèmes du système cardiovasculaire, de la fièvre, des réactions allergiques. Si en plus de secouer votre chat raidit complètement le corps, il est bon d’en informer immédiatement le vétérinaire.

Une autre condition qui ferait frissonner un chat dans plusieurs situations différentes, y compris le sommeil, est liée au maintien de la température corporelle. Si elle est trop basse, comme il est évident de le penser, notre pauvre chat va entrer en hypothermie et frissonner de froid. 

Les chats adultes sont capables de maintenir indépendamment leur chaleur corporelle; mais les petits et surtout les nouveau-nés ne sont pas capables de le faire, et cela peut ainsi mettre leur vie en danger. 

Certaines maladies aiguës ou chroniques peuvent être responsables de ce problème, mais en général, assurez-vous de garder votre chaton au chaud en tout temps.

En parlant de température corporelle, l’ hyperthermie – essentiellement identifiée comme une forte fièvre – peut également provoquer des tremblements chez le chat quel que soit son état de veille ou de sommeil. 

Les causes de ce symptôme sont multiples: infections, virus ou autres maladies. Si, en mesurant correctement la température de votre chat, vous découvrez qu’il a de la fièvre, il est très important d’en rechercher les causes le plus tôt possible et d’en informer le vétérinaire.

Ensuite, il y a l’ hypoglycémie , un trouble qui consiste en une baisse du taux de sucre dans le sang et qui est l’une des causes les plus courantes de tremblement chez le chat. Cela peut survenir même si le chat n’a pas mangé depuis longtemps, mais aussi dans des conditions apparemment normales et même si il mange normalement. 

Dans le premier cas vous pouvez intervenir personnellement pour rétablir l’équilibre de son organisme en lui faisant consommer un repas particulièrement énergétique; mais dans les deux cas, votre médecin doit au moins être informé de la situation.

Les tremblements et la perte d’appétit font également partie des nombreux symptômes de l’une des affections les plus courantes chez un chat, surtout s’il est adulte ou âgé: l’ insuffisance rénale aiguë ou chronique. Il s’agit d’un déclin progressif mais imparable de la fonctionnalité des reins, qui sont de moins en moins capables de drainer le sang des toxines.

Comme il vient naturellement à penser, même les douleurs physiques dues à des blessures, des traumatismes, des chutes ou une aggravation des problèmes de santé dus à des maladies chroniques préexistantes ou à un âge avancé peuvent faire trembler notre chat. Et comme il y a une douleur physique, il y a aussi celle due au choc rapporté pour certaines situations traumatiques, qui en plus du tremblement provoquera une baisse de la température des membres, des gencives pâles et une faiblesse générale mais avec un rythme cardiaque rapide.

Et si c’était juste sa tête qui tremblait? Un chat qui secoue la tête à plusieurs reprises et se gratte peut-être les oreilles est un symptôme évident de déficience auditive . Cette condition pourrait être causée par une infection bactérienne ou autre, mais le vétérinaire devra le déterminer avec une certitude absolue.

Il ne faut pas sous-estimer toute une série de problèmes psychologiques qui amènent le chat à trembler en dormant, fondamentalement, de peur: il peut s’agir d’angoisse due à la perception d’un danger réel ou imaginaire par le chat, d’angoisse de séparation ou du résultat d’une mauvaise socialisation. ; il peut s’agir de stress dû aux changements brusques ou aux bouleversements de sa vie quotidienne (déménagements, départs, absences prolongées de son humain de référence, nouveaux arrivants à domicile); il peut également s’agir d’une phobie causée par un événement ou un stimulus spécifique qui a laissé une marque dans son esprit et qui peut avoir été mise en lumière pendant le sommeil.

Quelle qu’en soit la cause, un inconfort psychologique peut avoir des répercussions importantes sur la vie du chat tout comme des maux physiques, et doit donc être étudié avec la plus grande attention.



Chat qui tremble en dormant : Le mot de la fin


Si vous avez un chat qui tremble en dormant, essayez d’en trouver les causes probables et au moindre doute, emmenez-le chez le vétérinaire.

Plus d'articles